Centre de situation (SITCEN)

  • Mis à jour le: 18 Feb. 2015 09:54

Le Centre de situation de l’OTAN (SITCEN) a pour vocation d'alerter le Conseil de l’Atlantique Nord et le Comité militaire et de leur fournir une connaissance situationnelle, afin de les aider à accomplir leurs missions respectives en temps de paix, en période de tension ou de crise et pendant les exercices de haut niveau. Le SITCEN s'acquitte de ce mandat par la réception, l'échange et la diffusion de toutes les informations disponibles, qu’elles soient de source interne ou externe.

Structure et fonctionnement du SITCEN

Le SITCEN, implanté au siège de l'OTAN, à Bruxelles (Belgique), occupe une place privilégiée entre le Secrétariat international (civil) et l'État-major militaire international (EMI). Son personnel est composé de civils et de militaires.

Le secrétaire général de l'OTAN est responsable, au nom du Conseil, des orientations générales, de l’organisation d’ensemble et du fonctionnement efficace du SITCEN.

Le secrétaire général adjoint pour les opérations, agissant au nom du secrétaire général, est l'administrateur de haut niveau chargé de superviser le Centre et de suivre son évolution. Le directeur général de l'EMI, agissant au nom du Comité militaire, assume la responsabilité de la coordination du fonctionnement du SITCEN avec le chef du Centre. Au jour le jour, ce rôle est assumé par le directeur des opérations de l'EMI, au nom du directeur général.

Le SITCEN dispose d'un Bureau d'ordre/Soutien administratif, qui est le point central pour la gestion et l'administration des informations, la coordination des formations et la gestion financière.

Il dispose aussi d'une Branche Soutien/Personnel de permanence, qui est responsable de la réception, de l'échange et de la diffusion d'informations de nature politique, économique, militaire, ou ayant trait à des activités terroristes, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cette branche fournit également des services d'informations géographiques au siège de l'OTAN et fait office de plateforme pour toutes les questions géomatiques, à l’appui des décideurs de haut niveau, des forces opérationnelles et des exercices.

Le SITCEN, créé en 1968, a été restructuré de manière à répondre aux exigences de l'environnement dans lequel il opère.