Séminaire de recherche avancée de l’OTAN sur les nouveaux matériaux spéciaux pour le secteur civil et la défense

  • 22 Feb. 2010 - 25 Feb. 2010
  • |
  • Mis à jour le: 18 Mar. 2010 11:36

Du 22 au 25 février, quelque 300 scientifiques, experts et ingénieurs de 41 pays se sont réunis au Caire (Égypte) pour le séminaire « META’10 », afin d’étudier comment les nouveaux matériaux synthétiques peuvent être utiles pour la détection environnementale et la sécurité de l’information, tant dans le secteur civil que dans le secteur militaire.

Les participants se sont intéressés aux caractéristiques inhabituelles et aux applications potentielles des « métamatériaux », qui pourraient permettre de répondre aux défis et aux exigences du monde moderne. Les métamatériaux sont des matériaux électromagnétiques spéciaux et complexes qui n'existent pas à l’état naturel.

L’événement, qui a rassemblé des chercheurs internationaux de tout premier plan et d’autres chercheurs, avait pour objet de renforcer les relations entre les spécialistes dans le domaine de la recherche sur les métamatériaux. Outre les différents scientifiques et ingénieurs, on comptait parmi les participants des théoriciens, des experts de la modélisation informatique et analytique, des expérimentateurs, des ingénieurs spécialisés dans les applications, et des administrateurs responsables du financement d’activités de recherche.

Mme Deniz Yuksel‑Beten, directrice du programme OTAN pour la science au service de la paix et de la sécurité, a évoqué les opportunités de coopération scientifique et environnementale dans les pays du Dialogue méditerranéen. Le séminaire META’10 illustre très bien la manière dont l’OTAN encourage la coopération entre les scientifiques dans les pays alliés et partenaires.

Le séminaire fait suite à deux autres événements, qui s’étaient tenus à Marrakech (Maroc) : Bianisotropics’02 et META’08.