Relations avec Malte

  • Mis à jour le: 18 Oct. 2018 15:48

L’OTAN attache un grand prix à ses relations avec Malte, qui adhère aux principes de partenariat fondamentaux que sont la protection et la promotion des droits de l'homme ainsi que la sauvegarde de la liberté, de la justice et de la paix par l'exercice de la démocratie.

NATO Secretary General Jens Stoltenberg and the Prime Minister of Malta  Joseph Muscat
  • L'OTAN respecte pleinement la politique de neutralité de Malte.
  • Malte a d’abord adhéré au Partenariat pour la paix (PPP) en 1995, puis a suspendu sa participation en 1996, avant de la rétablir en 2008. Malte reconnaît qu’au travers du PPP, elle peut apporter une aide pour faire face aux défis de sécurité émergents et contribuer à la paix, à la sécurité et à la stabilité internationales.
  • Malte est membre du Conseil de partenariat euro-atlantique (CPEA), un forum qui réunit tous les Alliés et les pays partenaires de la zone euro-atlantique.
  • La participation de Malte au programme du PPP est compatible avec la politique de neutralité suivie par le pays.
  • Les domaines de coopération et les activités spécifiques auxquelles Malte souhaite participer dans le cadre du PPP sont décrits en détail dans son programme individuel de partenariat et de coopération (IPCP), qui est défini d'un commun accord avec l'OTAN.

Principaux domaines de coopération

La coopération entre Malte et l’OTAN s’exerce au bénéfice des deux parties dans les domaines énumérés ci­après.

Renforcement des capacités et de l’interopérabilité

  • Malte envisage de participer au processus de planification et d'examen (PARP) du PPP, qui lui servirait de base pour sélectionner et évaluer les éléments de ses forces armées qui pourraient mettre des capacités à disposition pour des activités de formation, des exercices et des opérations de soutien de la paix à caractère multinational.
  • Malte cherche en outre à développer les activités de coopération visant à promouvoir la transparence dans l’établissement des plans et des budgets de défense, à assurer le contrôle démocratique des forces armées, et à améliorer ses capacités en matière d’antiterrorisme et de contre-terrorisme, ou encore les activités axées sur la maîtrise des armements.
  • Malte œuvre de concert avec les Alliés et les autres pays partenaires sur des questions telles que la sécurité des frontières dans la région de la Méditerranée, et elle pourrait aussi envisager de collaborer avec eux afin de renforcer les capacités dont elle dispose pour les opérations de recherche et de sauvetage en mer, et de développer les moyens de faire respecter le droit maritime et la gestion de l’espace aérien.
  • Malte a beaucoup à offrir à l'Alliance à mesure que son partenariat avec l'OTAN se développe. Le pays a des compétences particulières dans les domaines du droit maritime international, des études diplomatiques, de la recherche et du sauvetage, et de la formation à la culture et à la langue arabes.

Autres domaines de coopération

  • Malte participe au programme OTAN pour la science au service de la paix et de la sécurité (SPS). Le pays a accueilli des ateliers de recherche avancée, et des scientifiques maltais ont pris part à des projets SPS consacrés, entre autres, à l’utilisation de câbles à fibre optique en milieu sous-marin et à l’informatique quantique.