Relations avec l'Australie

  • Mis à jour le: 20 Aug. 2019 09:44

L'OTAN et l'Australie renforcent actuellement leurs relations, face aux défis de sécurité communs. L'Australie est d’ailleurs l'un des pays non OTAN qui fournit le plus de troupes dans le cadre des efforts accomplis en Afghanistan sous la direction de l'OTAN.

Photo By: Corporal (CPL) Ricky Fuller  Caption: Operational Mentoring and Liaison Team Leader, Lieutenant Jacob Kleinman discusses the patrol route with Brigadier John Caligari, during a brief halt in a joint Australian and Afghan patrol in Afghanistan.  Mid Caption: Deputy Commander joins his troops on the ground in southern Afghanistan.  There is an old military adage that time spent in reconnaissance is time not wasted and during his recent visit to the 1st Mentoring and Reconstruction Task Force (MRTF – 1), Deputy Commander of Australian Forces in Afghanistan, Brigadier John Caligari, took the opportunity to gain a first hand experience of the world in which his soldiers operate.  Having joined the Battle Group on a mission “outside the wire” to participate in the opening of the Australian built Sorkh Morgab Basic Health Centre, the Brigadier joined MRTF – 1 Commanding Officer, Lieutenant Colonel Shane Gabriel and the soldiers from one of his Operational Mentoring and Liaison Teams on a foot patrol of the surrounding region. The area has seen serious engagements with the Taliban during the eight month deployment of the 1st Mentoring and Reconstruction Task Force.  The Brigadier experienced first hand the complex urban and rural environments in which his soldiers have had to operate and the oppressive heat of the Afghan summer. Brigadier Caligari also got to meet the local people who are benefiting from both Australian lines of operation, the mentoring of Afghan soldiers and the reconstruction of much needed infrastructure in the rural province.

  • L'OTAN et l'Australie dialoguent et coopèrent depuis 2005.  L'Australie figure au nombre des pays situés hors de la zone euro-atlantique – souvent appelés « partenaires mondiaux » – avec lesquels l'OTAN renforce ses relations.
  • Dans leur déclaration politique conjointe de juin 2012, l'OTAN et l'Australie ont exprimé leur volonté de renforcer leur coopération.
  • Depuis février 2013, les travaux sont menés dans le cadre d'un programme individuel de partenariat et de coopération.
  • L'Australie apporte son soutien aux efforts de renforcement des capacités de défense dirigés par l'OTAN en Afghanistan, et elle s'est engagée à soutenir la nouvelle mission OTAN en Iraq.
  • Au-delà de la coopération sur les défis mondiaux, l'objectif est de collaborer plus étroitement sur la gestion de crise et de conflit. Protéger l'ordre international fondé sur des règles, favoriser une compréhension commune des questions de sécurité mondiale et renforcer l'interopérabilité entre l'OTAN et l'Australie figurent parmi les principales priorités. 
  • La coopération s'appuie sur un dialogue politique régulier de haut niveau, notamment un dialogue stratégique bilatéral biennal. L'Australie participe en outre aux réunions qui rassemblent les dirigeants de tous les pays contribuant à la mission de l'OTAN en Afghanistan.

Principaux domaines de coopération

La coopération entre l’Australie et l’OTAN s’exerce au bénéfice des deux parties dans les domaines énumérés ci-après :

Renforcement des capacités et de l'interopérabilité

  • Dans le cadre de l’Initiative pour l'interopérabilité avec les partenaires, l’Australie participe depuis 2014 à la plateforme d'interopérabilité, qui rassemble les Alliés et 24 pays partenaires contribuant activement à des opérations de l’OTAN. De plus, en raison de l'importance de ses contributions tant aux opérations qu'à d'autres objectifs de l'OTAN, l'Australie est l'un des cinq partenaires « nouvelles opportunités »¹ de l'Organisation, qui bénéficient de possibilités de dialogue et de coopération accrues.
  • Afin de renforcer l'interopérabilité, l'Australie participe aux travaux des comités sur des sujets tels que la logistique, le partage de l'information entre partenaires d’opération, la défense antimissile balistique et la coopération dans le domaine des armements.
  • L'Australie participe également à des exercices de l'OTAN, par exemple l'exercice Trident Juncture 2018. 

Soutien aux opérations et missions dirigées par l'OTAN

  • Pendant près d'une décennie, l'Australie a été, parmi les pays non OTAN, l'un des principaux fournisseurs de troupes à la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS), dont la mission s’est achevée en 2014. Dans le cadre d'une équipe de reconstruction provinciale, les forces australiennes ont ainsi assuré la sécurité et mené des projets de reconstruction et de développement local dans la province d'Uruzgan (sud de l'Afghanistan). Par ailleurs, le groupe d'opérations spéciales de l'Australie appuyait directement les éléments de la FIAS dans la province d'Uruzgan. L'Australie continue d'apporter son soutien à la mission de suivi Resolute Support, qui consiste à dispenser formation, assistance et conseil aux forces afghanes. L'Australie est également un contributeur de premier plan au fonds d'affectation spéciale consacré à l'Armée nationale afghane, auquel elle a versé 440 millions de dollars depuis 2010.
  • L'OTAN et l'Australie sont membres de la coalition mondiale contre l'EIIL et aident à la formation des forces iraquiennes. L'Australie s'est par ailleurs engagée à soutenir la nouvelle mission OTAN en Iraq, lancée en juillet 2018.
  • L'Australie et l'OTAN coopèrent au renforcement de la sûreté maritime. L'Australie est d’ailleurs un partenaire d’opération potentiel pour l'opération Sea Guardian de l'OTAN. Dans le cadre de l'opération Ocean Shield, aujourd'hui terminée, la marine australienne a déjà coopéré avec l'OTAN à la lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes.

Autres domaines de coopération

  1. Les partenaires « nouvelles opportunités » sont l'Australie, la Finlande, la Géorgie, la Jordanie et la Suède.