Sommet 2022 de l’OTAN

  • 28 Jun. 2022 - 30 Jun. 2022
  • |
  • Mis à jour le: 04 Jul. 2022 13:50

Les dirigeants des pays de l’OTAN se sont réunis à Madrid, en Espagne, pour débattre de grandes questions auxquelles l’Alliance est confrontée. C’est au sommet de Madrid qu’ont été définies les orientations stratégiques de l’OTAN pour l’avenir, qui permettront à l’Alliance de continuer à s’adapter à un monde en évolution et à préserver la sécurité de la population de ses pays membres, soit un milliard de personnes.

NATO Summit Madrid 2022

 

Le sommet en bref

  • Qui : les chefs d’État et de gouvernement des pays membres et des principaux partenaires de l’OTAN
  • Quoi : débattre des défis de sécurité les plus pressants d’aujourd’hui et de demain et entériner le nouveau concept stratégique de l’OTAN
  • Où : Madrid (Espagne)
  • Quand : 29-30 juin 2022
  • Objet : faire en sorte que l’OTAN continue de remplir sa mission essentielle et d’assumer sa responsabilité première : assurer la défense collective de ses pays membres et préserver la sécurité de leurs citoyens, soit un milliard de personnes

Décisions clés

Au sommet de Madrid, les dirigeants des pays de l’OTAN ont pris d’importantes décisions, porteuses de profonds changements, qui fixent la ligne stratégique à suivre par l’Alliance pour l’avenir, à court terme et à long terme. Pour un complément d’information, voir les principaux points ci-dessous et le texte complet de la déclaration du sommet publiée par les chefs d’État et de gouvernement des pays de l’Alliance.

Le concept stratégique de 2022

  • document d’orientation intégrant la nouvelle réalité en matière de sécurité apparue depuis l’approbation du précédent concept stratégique, en 2010,
  • il désigne la Russie comme étant la menace la plus importante et la plus directe pour la sécurité des Alliés, il mentionne la Chine pour la première fois et il aborde différents défis, tels que le terrorisme et les menaces cyber et hybrides.
  • téléchargez le concept stratégique de 2022

Renforcement de la dissuasion et de la défense

Investir plus dans la défense

  • réaffirmation de l’engagement pris par les Alliés de consacrer au moins 2 % du PIB de leur pays à la défense d’ici à 2024
  • davantage de financement commun pour l’OTAN

Soutien à l’Ukraine et aux autres partenaires exposés à des risques

  • un ensemble renforcé de mesures de soutien en faveur de l’Ukraine, prévoyant notamment des livraisons de moyens de communication sécurisés, de systèmes anti-drones et de carburant
  • octroi d’une aide à long terme à l’Ukraine, afin de faciliter la transition entre des équipements militaires de l’ère soviétique et des équipements OTAN modernes
  • adoption d’autres mesures de soutien en faveur des autres partenaires exposés à des risques, parmi lesquels la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie et la République de Moldova

Adaptation de l’Alliance aux défis émergents

  • accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre produites par l’OTAN en tant qu’organisation : diminution d’au moins 45 % d’ici à 2030 et zéro émission nette d’ici à 2050
  • lancement du fonds OTAN pour l’innovation, qui permettra d’investir au cours des 15 prochaines années 1 milliard d’euros dans des start-up développant des technologies émergentes à double usage dans des domaines tels que l’intelligence artificielle
  • engagement à continuer d’améliorer la résilience nationale et collective, pour que les sociétés des pays de l’Alliance soient préparées à faire face à toute menace et à tout défi
  • l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la République de Corée ont été invités pour la première fois à un sommet de l’OTAN en vue d’un renforcement de la coopération et pour débattre des défis mondiaux

Adhésion de la Finlande et de la Suède

  • invitation officielle adressée à la Finlande et à la Suède à devenir membres de l’OTAN
  • réaffirmation de l’attachement à la politique de la porte ouverte de l’OTAN pour les pays candidats à l’adhésion

Défis émanant du sud

  • renouvellement de l’engagement à l’égard de la lutte contre le terrorisme et de l’approche à 360 degrés suivie par l’Alliance en matière de dissuasion et de défense
  • analyse de la crise alimentaire provoquée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et de l’influence croissante de la Russie et de la Chine dans le voisinage méridional de l’Alliance
  • nouvelles mesures de soutien pour la Mauritanie et la Tunisie, pays partenaires

Réaffirmation des valeurs communes de l’OTAN

  • réaffirmation de l’attachement sans faille des Alliés à l’égard de la défense collective et de l’importance du lien transatlantique qui unit les pays de l’OTAN
  • un attachement tout aussi fort à l’ordre international fondé sur des règles et aux valeurs communes des Alliés – la liberté individuelle, les droits de la personne, la démocratie et l’état de droit
  • accord sur la poursuite de l’action en faveur de l’égalité des genres et sur l’intégration de la sécurité humaine et du programme pour les femmes, la paix et la sécurité dans les tâches fondamentales de l’OTAN

 

Le concept stratégique de 2022

2022 Strategic Concept

Au sommet de Madrid, l’OTAN a adopté son nouveau concept stratégique. 

Le concept stratégique est un document capital, qui réaffirme les valeurs, la fonction et les tâches de l’OTAN. Il présente une évaluation collective des défis de sécurité existant pour l’Alliance et il définit les tâches politiques et militaires que l’OTAN accomplira pour y répondre.

En savoir plus sur le Concept stratégique.

 

Au menu

Comment l’invasion brutale de l’Ukraine lancée par la Russie en l’absence de provocation et la nouvelle réalité en matière de sécurité en Europe ont-elles influencé l’approche de dissuasion et de défense de l’OTAN ?

Que fait l’Alliance pour répondre à d’autres défis, tels que l’influence et l’assertivité grandissantes de la Chine ou les effets du changement climatique sur la sécurité ?

Quel sera le contenu du prochain concept stratégique de l’OTAN, qui doit guider l’adaptation future de l’Alliance à un monde plus compétitif dans lequel des puissances autoritaires tentent de remettre en cause l’ordre international fondé sur des règles ?

Voilà quelques-unes des questions importantes dont les dirigeants des pays de l’OTAN ont débattu au sommet de Madrid.

THÈMES : pour un récapitulatif et des informations générales, consultez la page Au menu des discussions.

PROGRAMME : pour les moments clés du sommet, consultez le programme détaillé (informations, transcriptions, photos, contenus audio et vidéo mis en ligne au fur et à mesure).

 

Le pays hôte

Hispania, the national personification of Spain, holds aloft a laurel wreath in front of the Spanish flag. The statue sits atop the National Library of Spain in Madrid. (Photo credit: Jesus G. Feria/La Razon) Hispania, la figure allégorique nationale de l’Espagne, brandit une couronne de laurier devant le drapeau espagnol. La statue orne le fronton de la Bibliothèque nationale d’Espagne, à Madrid. (Photo : Jesús G. Feria/La Razón)

L’Espagne a accueilli le sommet de l’OTAN de 2022, année qui marque le 40e anniversaire de l’accession de ce pays à l’Organisation. 

Le 30 mai 1982, l’Espagne est devenue le 16e pays à adhérer à l’OTAN. Le nouveau membre avait beaucoup à offrir à l’Alliance, créée 33 ans auparavant : non seulement des capacités militaires et une situation géostratégique de première importance (entre la mer Méditerranée et l’océan Atlantique) pour la défense de l’Europe occidentale, mais également son habileté diplomatique et ses relations politiques avec l’Amérique latine, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. 

Par la suite, la fonction de secrétaire général de l’OTAN allait être assurée par un diplomate espagnol, qui a guidé l’Alliance dans sa première opération de maintien de la paix de grande ampleur et a aidé cette structure issue de la Guerre froide à se transformer en une organisation de sécurité totalement flexible, laquelle coopère avec de nouveaux partenaires et est prête à affronter de nouvelles menaces et de nouveaux défis.

Pour un aperçu historique du rôle de l’Espagne au sein de l’Alliance cliquez sur le lien L’OTAN déclassifiée.

Le saviez-vous ?

Madrid a déjà accueilli un sommet de l’OTAN il y a 25 ans, les 8 et 9 juillet 1997.

À cette occasion, l’une des décisions les plus importantes prises par les dirigeants des pays de l’OTAN a été d’inviter la République tchèque, la Hongrie et la Pologne – les premiers pays membres de l’après-Guerre froide – à entamer les pourparlers d’adhésion avec l’Alliance.

Pour des photos et des informations concernant cet événement découvrez le site web de l’époque.

Belle Madrid

Cliquez sur la galerie ci-dessous pour voir comment Madrid a peint la ville en bleu OTAN !

  • The NATO Summit in Madrid
    •  
  • The NATO Summit in Madrid
    •  
  • The NATO Summit in Madrid
    •  
  • The NATO Summit in Madrid
    •  
  • The NATO Summit in Madrid
    •  
  • The NATO Summit in Madrid
    •  
  • The NATO Summit in Madrid
    •  

Forum public OTAN

En marge du sommet de Madrid, des acteurs extérieurs à la communauté de sécurité et de défense traditionnelle se sont réunis au sein d’un Forum public pour débattre de l’avenir de l’Alliance.

Sous l’égide de quatre grandes organisations de la société civile – l’Institut Royal Elcano, le German Marshall Fund, la Conférence de Munich sur la sécurité et l’Atlantic Council – le Forum public a rassemblé des experts et des décideurs du monde entier, qui ont été invités à poser un autre regard sur le sommet.

Tous les événements sont retransmis en direct sur la chaîne YouTube de l’OTAN :

  • Jour 1 dialogue de haut niveau sur le climat et la sécurité, avec une allocution spéciale de S.E. le roi Felipe VI d’Espagne

  • Jour 2 panels de discussion sur l’OTAN à l’ère de la compétition entre grandes puissances, le renforcement de l’avance technologique de l’OTAN, la situation en Ukraine, l’avenir de la dissuasion et de la défense dans la zone euro-atlantique et son voisinage, la lutte contre les menaces hybrides, le lien transatlantique et la raison d’être de l’OTAN dans un monde en évolution.