Renforcer la présence de l'OTAN à l'est et au sud-est

  • Mis à jour le: 07 Feb. 2018 17:14

La présence militaire dans les parties est et sud-est du territoire de l'Alliance est une composante importante de la posture de dissuasion et de défense renforcée de l'OTAN. Les Alliés ont mis en œuvre les décisions prises au sommet de Varsovie, en 2016, d'établir une présence avancée de l'OTAN en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne, et de développer une présence avancée adaptée dans la région de la mer Noire.

Corporal Lalabalavu from the Royal Welsh Regiment stands in front of his squad after exiting from a Warrior armoured fighting vehicle during an exercise near Tapa in Estonia. These troops form part of NATO's Enhanced Forward Presence battlegroup.

Points principaux

  • L'OTAN a rehaussé sa présence avancée dans la partie orientale du territoire de l’Alliance avec le déploiement par rotation de quatre groupements tactiques multinationaux de niveau bataillon en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne.
  • Ces groupements tactiques, dirigés respectivement par le Royaume-Uni, le Canada, l'Allemagne et les États-Unis, sont constitués de forces robustes, multinationales et prêtes au combat. Ils démontrent la force du lien transatlantique et envoient un message clair : toute attaque contre un Allié sera considérée comme une attaque contre l'ensemble de l'Alliance.
  • Il s'agit du plus grand renforcement de la défense collective de l'Alliance depuis une génération.
  • L'OTAN a par ailleurs établi une présence avancée adaptée dans le sud-est du territoire de l'Alliance et dans la région de la mer Noire. Les Alliés mettent des forces et des capacités à disposition à terre, en mer et dans les airs.
  • L'élément terrestre dans le sud-est du territoire de l'Alliance s'articule autour d'une brigade multinationale, qui relève de la Division multinationale Sud‑Est en Roumanie, et il coordonne l'entraînement multinational dans le cadre d'une initiative d'entraînement interarmées multinational renforcé. Dans les airs, plusieurs Alliés soutiennent l’action menée par la Roumanie et la Bulgarie pour protéger l’espace aérien OTAN.

Pour en savoir plus

    <