Comité de la politique de défense aérienne et antimissile intégrée

  • Mis à jour le: 03 Feb. 2022 16:36

Le Comité de la politique de défense aérienne et antimissile intégrée (IAMD PC) est l'organe de haut niveau qui rend compte au Conseil de l’Atlantique Nord des questions relatives à la défense aérienne et antimissile intégrée (IAMD), y compris celles relatives à la défense antimissile balistique (BMD) de l’OTAN. C’est aussi le comité responsable des questions liées à la puissance aérienne interarmées et au système de commandement et de contrôle aériens (C2 Air) de l’OTAN.

Responsabilités principales

Les deux grands domaines de travail de l’IAMD PC sont la formulation d’avis de politique générale et le soutien au développement capacitaire.

Le Comité est chargé de donner des avis au Conseil de l’Atlantique Nord - le principal organe de décision politique de l’Alliance - sur toute adaptation des politiques et des capacités qui serait nécessaire pour faire en sorte de préserver la crédibilité et l’efficacité de l’IAMD de l’OTAN face à n’importe quelle menace pour les populations, le territoire et les forces de l’OTAN. Cela implique notamment de surveiller et d’analyser les développements qui interviennent, qu’il s’agisse des défis posés par des acteurs étatiques ou non étatiques, ou encore des technologies émergentes et des technologies de rupture, comme les véhicules hypersoniques. Les travaux de l’IAMD PC portent également sur la puissance aérienne interarmées au sens large et prennent en compte la pertinence de l’espace en tant que milieu d’opérations.

Ce comité est l’instance de haut niveau où sont examinés tous les aspects de l’IAMD, compte tenu des facteurs politiques, opérationnels, économiques, industriels et technologiques recensés par les Alliés et par d’autres organes de l’OTAN. En outre, il est chargé de veiller à ce que les aspects liés à l’IAMD soient bien pris en compte dans le processus OTAN de planification de défense (NDPP).

L’IAMD PC est aussi responsable des interactions avec les pays partenaires et avec d’autres États sur certaines questions liées à l’IAMD. 

Mécanismes de fonctionnement

L’IAMD PC se réunit en plusieurs configurations avec des participants venant des pays de l’Alliance, suivant les besoins, y compris des experts ayant le grade d’officier supérieur et d’officier général, et avec les représentants nationaux, tant civils que militaires, venant des délégations des pays de l’Alliance au siège de l’OTAN.

Le/La secrétaire général(e) délégué(e) de l’OTAN assure la présidence de l’IAMD PC. Le Comité bénéficie du soutien du Secrétariat international, en particulier la Section IAMD de la Division Investissement de défense. 

En sa qualité de comité d’orientation de haut niveau, l’IAMD PC rend compte directement au Conseil de l'Atlantique Nord. Il coopère aussi étroitement avec d’autres comités de haut niveau afin d’assurer la cohérence et d’éviter les doubles emplois dans les travaux menés par l’OTAN dans le cadre général de la dissuasion et de la défense. Telle est la vocation de l’IAMD PC, qui est né de la fusion des anciens Comité de défense aérienne et antimissile (AMDC) et Comité de la politique et des plans de défense (renforcé) en configuration défense antimissile.