Agence OTAN de soutien et d’acquisition

  • Mis à jour le: 09 Jun. 2020 13:02

Principal prestataire de services de l’OTAN, l'Agence OTAN de soutien et d'acquisition (NSPA) offre un large éventail de capacités intégrées à l'usage de l'Alliance, de ses pays membres et de ses pays partenaires. Elle regroupe en son sein les activités de soutien logistique et d'acquisition de l’OTAN, proposant des solutions multinationales efficaces et intéressantes sur le plan financier. La NSPA est financée par ses clients et opère sans perte ni profit.

 

Points principaux

  • La NSPA fournit à l’OTAN, aux Alliés, aux pays partenaires et à diverses organisations internationales un soutien en matière d'acquisition et de logistique.
  • Ses principaux domaines d’activité sont le soutien des opérations et des exercices de l’OTAN, la gestion du cycle de vie des systèmes d’armes, et la gestion et la coordination du réseau d’oléoducs en Centre-Europe.
  • Dans le cadre d’une initiative visant à permettre aux Alliés et aux pays partenaires participants d’avoir accès à une capacité de transport aérien stratégique, la NSPA gère le cycle de vie des trois Boeing Globemaster III C-17 exploités par l’escadre de transport lourd.
  • En réponse à la pandémie de COVID-19, la NSPA apporte un soutien logistique, gère l’acquisition de fournitures médicales essentielles et organise l’acheminement de fournitures et d’équipements médicaux vers les pays de l’Alliance au moyen de la capacité de transport aérien stratégique.

 

 

Pour en savoir plus

  • Principales tâches et responsabilités

    La NSPA a pour mission de fournir, au profit des systèmes et des opérations, des services de soutien logistique adaptés, efficaces et intéressants sur le plan financier. Ce soutien est proposé – en temps de paix, de crise ou de conflit, là où il est nécessaire – aux pays membres de l'Alliance, aux autorités militaires de l'OTAN et aux pays partenaires, à titre individuel ou collectif.

    Concrètement, les services que la NSPA offre à ses clients, partout dans le monde, sont les suivants : acquisition, exploitation et maintenance de systèmes d'armes, approvisionnement en carburant, services portuaires, logistique des aérodromes, transport aérien, services de santé et de restauration et soutien des bases. L’Agence regroupe et centralise les fonctions de gestion logistique, permettant ainsi à ses clients de réaliser des économies d'échelle.

    La NSPA joue un rôle de premier plan dans la réponse apportée par l’OTAN à la pandémie de COVID-19. Elle fournit un soutien logistique et organise le transport de fournitures et d'équipements essentiels destinés à des pays de l’Alliance, des pays partenaires et des organisations internationales. La NSPA a par exemple aidé le Luxembourg à mettre en place un hôpital de campagne et à renforcer ainsi les capacités hospitalières du pays, et elle a livré des respirateurs à l’Italie, des équipements de protection individuels à l’Espagne et des fournitures médicales à la Norvège.

    Les capacités de la NSPA sont regroupées en trois catégories : soutien des opérations et des exercices, gestion du cycle de vie et services.

    Soutien des opérations et des exercices

    La NSPA soutient les opérations et les exercices de l’OTAN en proposant des services de soutien de vie en campagne : hébergement, restauration, soins de santé, infrastructures, soutien des aérodromes ou d’autres formes de soutien logistique des troupes.

    Elle gère également les marchés relatifs à l’approvisionnement en carburant et en mazout ainsi qu’aux services portuaires pour le transport maritime. Depuis son Centre d'exploitation Sud (SOC), situé à Tarante (Italie), la NSPA se charge, pour le compte de l’OTAN et de ses pays membres, de l’acquisition, de la gestion, de l’exploitation et de la maintenance d’infrastructures de camp déployables ainsi que de la gestion des contrats de service qui y sont liés.

    L’Agence apporte son soutien aux pays pour la planification et l’exécution des activités de dissuasion et de défense.

    La NSPA est par ailleurs l’agent d’exécution des projets relevant de fonds d'affectation spéciale de l'OTAN, qui portent sur la sécurité et la défense ainsi que sur le renforcement des capacités dans les pays partenaires.

    Gestion du cycle de vie

    La NSPA supervise l’ensemble du cycle de vie des équipements et des systèmes d’armes (depuis l’acquisition jusqu’au retrait du service, avec un accent particulier sur le maintien en condition opérationnelle). Elle travaille en étroite collaboration avec ses clients, adaptant son soutien à chaque phase du cycle de vie de manière à répondre à leurs besoins.

    Actuellement, la NSPA gère 32 associations de soutien multinationales, portant sur plus de 90 systèmes d’armes d’importance majeure (hélicoptères, radars, missiles, véhicules blindés, systèmes de surveillance aéroportés, etc.), dont des projets à haute visibilité, tels que :

    • la future capacité de surveillance et de contrôle de l'Alliance (AFSC) ;
    • la flotte multinationale d’avions multirôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT) (MMF) ;
    • la capacité alliée de surveillance terrestre (AGS) ;
    • les munitions à guidage de précision et les munitions tactiquement décisives (Terre) ;
    • les équipements et véhicules de combat terrestre ;
    • la défense aérienne basée au sol (GBAD) ;
    • la solution internationale pour le transport aérien stratégique (SALIS).

    Services

    La NSPA propose un large éventail de produits et de services dans le domaine du soutien logistique, comme la bourse logistique de l'OTAN (NLSE), qui permet aux clients d'organiser la cession de rechanges excédentaires et de gérer des stocks détenus en commun, ou la mutualisation des services « achats », qui prévoit la mise en place de contrats d'achat stratégique et l’accès à la centrale d'achat électronique de l'OTAN.

    Depuis Versailles (France), la NSPA gère le réseau d'oléoducs en Centre-Europe (CEPS). Créé au début des années 1950 pour le transport, le stockage et la distribution de différents types de carburant destinés aux forces militaires de l’Alliance en Centre-Europe, c’est le plus vaste réseau OTAN de ce type. Depuis 1960, le CEPS livre aussi du carburant aviation à de grands aéroports civils, comme Bruxelles, Francfort, Luxembourg, Schiphol ou Zurich. Le Conseil de l'Atlantique Nord a autorisé l’utilisation du CEPS à des fins civiles pour autant que l’usage militaire reste prioritaire.

    En Hongrie, le programme OTAN de gestion du transport aérien (NAM) soutient la capacité de transport aérien stratégique (SAC) et l’escadre de transport lourd (HAW). Il se charge de l'acquisition, de la gestion et du soutien des moyens de transport aérien nécessaires aux opérations nationales des participants, y compris celles qui sont menées à l’appui d’engagements de l'OTAN, de l'Union européenne ou des Nations Unies ou dans d’autres cadres multinationaux.

  • Structure

    La NSPA, qui a son siège au Luxembourg, dispose de plusieurs centres opérationnels, dont les principaux se trouvent en France, en Hongrie et en Italie, ainsi que d’antennes au Kosovo et en Afghanistan. Elle emploie quelque 1 550 personnes et supervise plus de 2 500 contractants au service des missions de l’OTAN à travers le monde.

    La NSPA relève du Conseil de l’Atlantique Nord. Placée sous la conduite d'un directeur général, elle est l'organe exécutif de l'Organisation OTAN de soutien et d’acquisition (NSPO), dont sont membres tous les pays de l’Alliance. Ces derniers sont représentés au sein du Comité de surveillance de l'Agence (ASB) de la NSPO, qui dirige et contrôle les activités de la NSPA.

  • Évolution

    C’est en 1958 que, pour répondre aux besoins logistiques des Alliés, le Conseil de l’Atlantique Nord a approuvé la création de l’Agence OTAN d’approvisionnement et de réparation (NMSSA), qui s’est établie à Châteauroux (France).

    Cinq ans plus tard, la NMSSA a changé de nom, devenant l’Agence OTAN d'entretien et d'approvisionnement (NAMSA). En 1968, la NAMSA a quitté Châteauroux pour s'établir au Luxembourg, où l’Agence a encore son siège aujourd'hui.

    Au fil des ans, l’Agence s’est adaptée à l’évolution des technologies et du paysage politique et stratégique, ainsi qu’aux avancées de l’OTAN dans le domaine de la logistique de défense collective.