Les relations entre l'OTAN et l'Irlande

  • Mis à jour le: 11 Oct. 2018 15:26

L’OTAN et l’Irlande coopèrent dans de multiples domaines, dont celui des opérations de soutien de la paix. L’un des axes majeurs de cette coopération est le renforcement des capacités militaires et de l’interopérabilité des forces armées irlandaises avec celles des pays membres et partenaires de l’OTAN dans le cadre de missions dirigées par l’OTAN, l’UE et l’ONU.

 

Points principaux

  • L’OTAN respecte pleinement la politique irlandaise de neutralité militaire établie de longue date et autorisant l'utilisation des forces armées irlandaises pour le maintien de la paix et la gestion de crise sous réserve d'un mandat de l'ONU, d'une décision du gouvernement et d'un vote du parlement.
  • Les relations entre l’OTAN et l’Irlande ont été établies en 1997, lorsque l'Irlande a déployé un contingent en soutien à l'opération de maintien de la paix dirigée par l'OTAN en Bosnie-Herzégovine.
  • En 1999, l'Irlande a adhéré au Partenariat pour la paix (PPP) et elle est devenue membre du Conseil de partenariat euro-atlantique, forum multilatéral dédié au dialogue qui réunit tous les Alliés et les pays partenaires de la zone euro-atlantique.
  • La coopération entre l’OTAN et l'Irlande est régie par le programme individuel de partenariat et de coopération (IPCP) de l’Irlande, approuvé conjointement pour une période de deux ans.
  • L'Irlande participe activement à diverses activités dans le cadre du PPP, dans des domaines tels que la planification générale des opérations de maintien et de soutien de la paix, les procédures opérationnelles, la logistique et l'entraînement. Les forces de défense irlandaises administrent également une école de maintien de la paix de l'ONU qui propose des formations ouvertes à tous les Alliés et Partenaires.

Principaux domaines de coopération

La coopération entre l'OTAN et l'Irlande est avantageuse pour les deux parties et couvre les domaines ci-après :

Renforcement des capacités et de l'interopérabilité

  • La participation de l’Irlande au processus de planification et d’examen (PARP) du PPP vise à améliorer la capacité des forces armées irlandaises de prendre part à des opérations multinationales de soutien de la paix, notamment celles dirigées par l’ONU et l’UE. Cette participation au PARP aide l’Irlande à renforcer ses capacités et à développer l'interopérabilité avec les Alliés et d’autres partenaires.
  • La participation au PARP vient également à l’appui des efforts de l’Irlande en vue d’atteindre les objectifs capacitaires fixés par l'UE.
  • Dans le cadre de l’Initiative pour l'interopérabilité avec les partenaires, l’Irlande participe depuis 2014 à la plateforme d'interopérabilité, qui rassemble les Alliés et 24 pays partenaires actifs dans des opérations de l’OTAN.

Soutien aux opérations et missions dirigées par l'OTAN

  • Depuis 1999, l'Irlande contribue à la Force pour le Kosovo (KFOR) dirigée par l'OTAN en mettant à disposition une compagnie de camions porte-conteneurs, une compagnie d'infanterie et des officiers d'état-major. De 2007 à 2008, l'Irlande a également assuré le commandement de la Force opérationnelle multinationale (Centre).
  • De 2002 à 2016, des officiers d'état-major et des sous-officiers irlandais ont opéré aux côtés des forces de l'Alliance en Afghanistan. L’Irlande a d'abord participé à la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS), dont la mission s'est achevée fin 2014. Elle a ensuite contribué, jusqu’au printemps 2016, à la mission de suivi Resolute Support visant à dispenser formation, assistance et conseil aux forces de sécurité afghanes.

Autres domaines de coopération

  • L’Irlande a contribué à de nombreux projets sur fonds d’affectation spéciale menés dans d’autres pays partenaires, notamment pour la neutralisation de mines (Monténégro, Serbie), la destruction de munitions pour armes légères et de petit calibre (Albanie, Monténégro, Serbie, Ukraine), et l’élimination de produits chimiques dangereux (Moldova).
  • Dans le cadre du programme pour la science au service de la paix et de la sécurité (SPS), des scientifiques irlandais ont participé à de nombreux séminaires et ateliers de recherche avancée sur des sujets divers tels que la science dans le processus de décision, les attentats suicides, la sécurité et la culture.
  • L’Irlande possède une expertise de premier plan en matière de lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI), qu’elle transmet dans le cadre de divers programmes. Depuis 2010, l'École de déminage des forces de défense irlandaises propose des formations à la lutte contre les EEI pour les Alliés et pays partenaires. Depuis 2015, cette école organise également un stage sur la lutte contre les attaques de terroristes en maraude, qui vise à former les commandants militaires de pays de l’OTAN et de pays partenaires à la lutte contre le terrorisme.
  • L’Irlande a mis en avant l’importance de la participation des femmes au processus de règlement des conflits et de maintien de la paix et elle a aidé de nombreux pays à élaborer des plans d’action nationaux dans le cadre du programme « Femmes, paix et sécurité » (FPS). En 2016, l’Irlande a accueilli une conférence parrainée par l’OTAN sur la mise en œuvre du programme FPS, et elle reste très active dans ce domaine au sein de l’Alliance.