Coopération entre l’OTAN et la République de Corée

  • Mis à jour le: 12 Feb. 2019 09:43

L'OTAN et la République de Corée renforcent actuellement leurs relations en vue de relever les défis de sécurité communs. Ces dernières années, la coopération s'est beaucoup axée sur la stabilisation de l'Afghanistan.

Left to right: NATO Secretary General Jens Stoltenberg with President Moon Jae-in of the Republic of Korea

Moon Jae-in, président de la République de Corée, avec le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg (novembre 2017)


Points principaux

  • L'OTAN et la République de Corée dialoguent et coopèrent depuis 2005. La République de Corée figure au nombre des pays situés hors de la région euro-atlantique – souvent appelés « partenaires mondiaux » – avec lesquels l'OTAN s'attache à développer des relations.
  • Depuis 2012, l'OTAN et la République de Corée travaillent ensemble dans le cadre d'un programme individuel de partenariat et de coopération, qui a été renouvelé tout récemment, en novembre 2017.
  • Outre la coopération sur la question de l'Afghanistan, le dialogue politique et la coopération pratique se développent dans un certain nombre de domaines prioritaires, dont la non-prolifération, la cyberdéfense et la lutte contre le terrorisme, les projets scientifiques civils liés à la sécurité, ainsi que la préparation du secteur civil et l’aide en cas de catastrophe.

Principaux domaines de coopération

La coopération entre le pays et l'OTAN s'exerce au bénéfice des deux parties dans les domaines énumérés ci-après.

Renforcement des capacités et de l’interopérabilité

  • Dans le cadre de l’Initiative pour l'interopérabilité avec les partenaires, la République de Corée participe depuis 2014 à la plateforme d'interopérabilité, qui rassemble les Alliés et 24 pays partenaires.
  • Le pays souhaite améliorer la compréhension mutuelle et l'interopérabilité par l'échange de personnels (militaires et civils), par la participation à des formations ainsi qu'à des entraînements et exercices conjoints, et par une collaboration dans les domaines de la normalisation et de la logistique. 

Soutien aux opérations et missions dirigées par l'OTAN

  • La République de Corée contribue largement aux efforts de stabilisation en Afghanistan. En effet, entre 2010 et 2013, dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité dirigée par l’OTAN, elle a pris la tête d’une équipe de reconstruction provinciale (PRT) civilo-militaire intégrée de quelque 470 personnes dans la province de Parwan, PRT qui a contribué à développer les compétences du gouvernement provincial dans les domaines de la santé, de l'éducation, du développement rural et de la gouvernance. La République de Corée est également l'un des généreux contributeurs au fonds d’affectation spéciale pour l’armée nationale afghane, avec, à ce jour, une contribution totale de 200 millions de dollars. En outre, le pays soutient financièrement le développement socioéconomique de l'Afghanistan : elle a apporté une contribution de 500 millions de dollars sur la période 2011-2016 et s'est engagée, lors du sommet de Varsovie et de la conférence de Bruxelles sur l'Afghanistan, tenus en 2016, à verser un montant supplémentaire de 255 millions de dollars.
  • Dans le cadre de la coopération avec l'OTAN dans le domaine de la lutte contre la piraterie dans le Golfe d'Aden, les forces navales de la République de Corée ont escorté des navires marchands passant au large de la Corne de l'Afrique.

Autres domaines de coopération

  • L’OTAN et la République de Corée continuent de coopérer dans le domaine de la non-prolifération des armes de destruction massive et de leurs vecteurs. Les Alliés soutiennent pleinement l’objectif de dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne. Au sommet de Bruxelles, en 2018, ils se sont félicité des récentes rencontres et déclarations des dirigeants de la République de Corée et de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et de celles des dirigeants des États­Unis et de la RPDC, contribution à la dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée de la RPDC de manière pacifique. Les Alliés ont également réaffirmé que l'OTAN condamne fermement les discours et actes provocateurs de la RPDC, qui font peser une grave menace sur la paix, la sécurité et la stabilité régionales et internationales.
  • La participation de la République de Corée au programme pour la science au service de la paix et de la sécurité s’est traduite notamment par un projet pluriannuel destiné à améliorer la cyberdéfense grâce à la technologie de l’informatique en nuage (cloud computing) et par un projet visant à mettre au point des systèmes de capteurs compacts pour véhicules aériens sans pilote (drones).