Relations avec les partenaires de la région Asie-Pacifique

  • Mis à jour le: 12 Jul. 2022 12:10

L’OTAN resserre ses relations avec l’Australie, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande, ses partenaires de la région Asie-Pacifique. Face à la complexité de l’environnement de sécurité actuel, les relations que l’OTAN entretient avec ceux de ses partenaires dans le monde qui partagent ses valeurs revêtent une importance croissante lorsqu’il s’agit de traiter des questions de sécurité transversales, de relever des défis d’ampleur mondiale et de défendre l’ordre international fondé sur des règles. C’est la raison pour laquelle le renforcement des relations avec les partenaires de la région Asie-Pacifique constitue un volet important de l’agenda OTAN 2030.

NATO flag

L'OTAN et ses partenaires de la région Asie-Pacifique sont convenus d’intensifier le dialogue politique et la coopération pratique dans plusieurs domaines, notamment le cyberespace, les nouvelles technologies et la lutte contre la désinformation. Étant donné que les défis mondiaux exigent des solutions à l’échelle mondiale, ils ont également décidé de coopérer plus étroitement dans d’autres domaines tels que la sûreté maritime, le changement climatique et la résilience.

En avril 2022, les ministres des Affaires étrangères des quatre partenaires de la région Asie-Pacifique ont participé à la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN, aux côtés de leurs homologues finlandais, géorgien, suédois et ukrainien, et du haut représentant de l'Union européenne et vice-président de la Commission européenne. Pays membres de l’OTAN et partenaires ont examiné les incidences, au niveau mondial, de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

C’était la deuxième participation des partenaires de la région Asie-Pacifique à une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN, la première remontant à décembre 2020. À l'époque, ils avaient débattu de l’évolution des rapports de force à l’échelle mondiale et de la montée en puissance de la Chine. La Finlande, la Suède et le haut représentant de l'Union européenne et vice-président de la Commission européenne avaient également participé à cette réunion.

Le Conseil de l'Atlantique Nord rencontre régulièrement les partenaires de la région Asie-Pacifique. Au cours de ces réunions, ils abordent des sujets tels que la situation en matière de sécurité dans la péninsule coréenne, la sûreté maritime et le changement climatique. Les pays membres de l’OTAN se réunissent également avec ces partenaires au niveau militaire. En mai 2022, une réunion du Comité militaire en session des chefs d'état-major s’est tenue au siège de l'OTAN avec l’Australie, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande.

Grâce au dialogue politique, l’OTAN et ses partenaires de la région Asie-Pacifique peuvent améliorer leur connaissance mutuelle des développements intervenant en matière de sécurité dans la région euro-atlantique et dans la région Asie-Pacifique. Ces partenaires apportent leur propre éclairage sur les défis de sécurité communs – notamment ceux qui sont liés à la cyberdéfense et au changement climatique –, enrichissant ainsi les discussions politiques à l’OTAN.

L’OTAN a en outre établi avec chacun de ces quatre pays un programme individuel de partenariat et de coopération. Les activités en coopération sont axées sur des sujets d’intérêt commun tels que la cyberdéfense, la non-prolifération, la préparation du secteur civil ou encore l’agenda « femmes, paix et sécurité ».

À l’heure où la compétition stratégique met à l’épreuve les principes fondamentaux de la sécurité internationale, l’Alliance se doit de renforcer encore sa coopération avec les pays qui partagent ses valeurs. C’est pourquoi, en juin 2022, à Madrid, les quatre partenaires de la région Asie-Pacifique ont participé pour la première fois à un sommet de l’OTAN.