Déclaration du secrétaire général de l'OTAN dans le cadre de la politique de la porte ouverte

  • 04 Dec. 2009
  • |
  • Mis à jour le: 04 Dec. 2009 16:06

Mesdames et messieurs, j'ai le plaisir de vous annoncer qu'il a été répondu positivement aujourd'hui à la demande du Monténégro de participer au Plan d'action pour l'adhésion. Et un message clair a été envoyé à la Bosnie-Herzégovine : elle participera au Plan d'action, une fois qu'elle aura accompli les progrès nécessaires en matière de réforme.

Je félicite le Monténégro pour sa réussite. C'est le résultat d'un travail intense. Et grâce à des efforts soutenus en vue de réaliser de nouvelles réformes, l'invitation faite aujourd'hui à participer au Plan d'action pour l'adhésion deviendra une étape vers le but ultime : l'adhésion pleine et entière à l'OTAN.

Les Alliés sont tous d'avis que la Bosnie-Herzégovine doit trouver sa place au sein de l'OTAN, et qu'elle y parviendra. Il ne s'agit pas de savoir si cet objectif sera atteint ou non, mais quand il le sera. Nous convenons que toute la classe politique est favorable à l'adhésion à l'Alliance - ce qui, dans le cas de la Bosnie-Herzégovine, constitue un résultat important. Et nous nous félicitons des progrès réalisés en matière de réforme de la défense. Que trois armées qui se sont combattues jusqu'à si récemment se retrouvent réunies sous l'égide d'un même ministère de la Défense, c'est une véritable réussite.

Mais il n'en demeure pas moins que la Bosnie-Herzégovine a encore du chemin à parcourir. Nous avons donc décidé qu'elle participerait au Plan d'action pour l'adhésion quand ses efforts de réforme auront progressé comme il se doit, et nous suivrons activement ces progrès.

Il ne doit y avoir aucun doute dans l'esprit des citoyens de la Bosnie-Herzégovine : nous voulons que votre pays participe au Plan d'action pour l'adhésion, nous voulons le voir au sein de l'OTAN. Nous comprenons que c'est important pour votre pays, et pour votre région. Et nous allons tout mettre en œuvre pour soutenir vos efforts, pour faire en sorte que cet objectif soit atteint aussi vite que possible.

Je souhaite donc envoyer un message fort au peuple de Bosnie-Herzégovine et aux femmes et aux hommes politiques de ce pays. La décision que nous avons prise aujourd'hui témoigne de la confiance que nous avons en vous. Nous comptons désormais que vous en serez digne, que vous progresserez vers la mise en place d'une société unie, qui fonctionne, et que vous permettrez à votre pays de développer tout son potentiel grâce à un effort conjoint, dans l'intérêt de tous les citoyens et de toutes les communautés de la Bosnie-Herzégovine.