NATO - North Atlantic Treaty Organization

01 Apr. 2014

Des avions de chasse de l'OTAN et de la Suède s'entraînent au-dessus de la mer Baltique

Deux avions de chasse américains sous commandement OTAN ont décollé sur alerte de la base aérienne de Siauliai (Lituanie) mardi (1er avril 2014) pour s'entraîner avec deux chasseurs suédois de type Gripen au-dessus de la mer Baltique, dans le cadre d'un exercice visant à améliorer la coordination et les procédures d'urgence.

L'exercice d'entraînement régional dans la Baltique est organisé plusieurs fois par an. Il rassemble des avions de chasse de pays de l'OTAN ainsi que de la Suède et de la Finlande - partenaires de longue date de l'Alliance. Un entraînement aux opérations de recherche et sauvetage et aux opérations de combat aérien est au programme de cet exercice d'une durée de deux jours, qui vise à renforcer la capacité des avions de chasse des pays de l'OTAN et des partenaires régionaux à opérer ensemble de manière efficace.

Depuis dix ans, les forces aériennes des pays membres de l'OTAN patrouillent à tour de rôle dans le ciel des Alliés baltes – Estonie, Lettonie et Lituanie – puisque ces trois pays n'ont pas d'aviation de chasse. La mission de police du ciel de l'OTAN a pour but de garantir la sécurité et l'intégrité de l'espace aérien de l'Alliance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

De janvier à avril 2014, ce sont les États-Unis qui sont responsables de la police du ciel dans les États baltes. Pour le capitaine Tyler Clark, des forces aériennes des États-Unis, pouvoir travailler avec les forces aériennes suédoises est un élément important de sa mission. « L'alerte d'aujourd'hui nous a amenés à nous entraîner avec les forces aériennes suédoises pour venir en aide à un appareil qui simulait une perte totale de communication ; c'est le genre d'entraînement qui est très utile, » a-t-il déclaré. « L'espace aérien de l'OTAN est voisin de celui de la Suède et de la Finlande, et nous devons travailler ensemble pour assurer la sécurité de toutes nos routes aériennes ».

En temps normal, l'OTAN met quatre à six avions de chasse à disposition pour les rotations de la mission de police du ciel. Compte tenu de la crise actuelle en Ukraine, les États-Unis ont fourni des appareils supplémentaires pour renforcer cette mission. De nombreux Alliés européens ont également offert de mettre des avions supplémentaires à disposition.

Mis à jour le:: 02 Apr. 2014 10:57