Nato-Russia Council

Exercice aérien réel russo turc Vigilant Skies 2013

NRC CAI2Chasseurs Soukhoï Su 27 de la Fédération de Russie pendant l'exercice Vigilant Skies 2011

En raison des mauvaises conditions météorologiques, la première journée des exercices a dû être reportée au jeudi 26 septembre 2013.

L'étape suivante de l'exercice aérien réel OTAN Russie Vigilant Skies 2013, qui se déroule aujourd'hui, met en jeu des avions de chasse et des contrôleurs de la circulation aérienne russes et turcs.

Au cours de cet exercice au dessus de la mer Noire, un « acte d'intervention illicite » se produira avec déviation du plan de vol et perte de contact radio, du fait d'un aéronef suspect (« Renegade ») russe. Des chasseurs russes et turcs seront envoyés immédiatement pour intercepter l'appareil suspect. Les actions seront coordonnées par le système CAI de gestion de l'information à partir des unités locales de coordination situées en Russie et en Turquie, puis des Centres de coordination de Moscou et de Varsovie.

Boris Chestakov, responsable russe de la surveillance de l'utilisation de l’espace aérien et de la coordination au Centre de coordination OTAN Russie, explique la procédure suivie en cas de détection d'un aéronef suspect (« Renegade »).

« Lorsque les agences de contrôle du trafic aérien découvrent qu'un aéronef est en infraction avec la réglementation, l'information est envoyée à l'Unité locale de coordination, qui informe le Centre de coordination. Le chef de l’équipe de permanence du Centre de coordination évalue la situation, prend une décision, qualifie l'infraction, et donne des instructions. Le Centre de coordination rend compte immédiatement au Centre principal du Système unifié de contrôle de la circulation aérienne (SATCS), aux agences coopérantes et au chef du Centre de coordination de la Fédération de Russie. Dans le même temps, la permanence opérationnelle envoie l'information au Centre de coordination de l'OTAN. Le responsable de quart du Centre principal du SATCS rend compte immédiatement de la situation aux agences nationales de sécurité.

Tout au long de l'exercice, la technologie, le fonctionnement et les procédures du système CAI auront tous été pleinement testés, ce qui fournira de précieux enseignements pour le développement futur du projet, ainsi qu'une expérience pratique pour les pays du COR et les organismes coopérant contre le terrorisme aérien.

Cet exercice aura valeur de test de l'aptitude de l'Initiative sur l'espace aérien en coopération à réagir au terrorisme aérien grâce à un échange rapide d'informations entre contrôleurs de la circulation aérienne. Suivez l'avancement de l'exercice en consultant régulièrement le site web du COR. Des mises à jour et des images seront postées tout au long de la journée sur les comptes

Twitter et Facebook:

@NATORussia

Page Facebook du Conseil OTAN Russie

Chaine Youtube du Conseil OTAN Russie

Cliquer ici pour regarder la vidéo de l'exercice :