Nato-Russia Council

L’Ambassadeur de Russie à Kaboul s’Adresse au COR

NATO-RUSSIA COUNCIL AMBASSADOR ANDREY AVETISYANL’ambassadeur de Russie en Afghanistan, Andreï Avetissyan, à l’ambassade de Russie à Kaboul.

Après sa récente intervention sur l’Afghanistan devant les ambassadeurs des pays du COR, Andreï Avetissyan, ambassadeur de Russie à Kaboul, s’est entretenu avec l’équipe du site web du Conseil OTAN Russie (COR) et nous a livré son opinion concernant la coopération sur l’Afghanistan au sein du COR.

www.nato-russia-council.info : la coopération OTAN-Russie sur l’Afghanistan, déjà substantielle, se développe encore. Selon vous, quels en sont les effets sur la situation de sécurité en Afghanistan ?

Ambassadeur Avetissyan : « Le COR travaille sur deux projets très importants pour l’Afghanistan : le projet de formation à la lutte antidrogue et le fonds d'affectation spéciale pour la maintenance des hélicoptères.

Depuis 2006, le projet de formation à la lutte antidrogue a permis de dispenser des formations à des agents afghans chargés de la lutte antidrogue afin de combattre le trafic de stupéfiants. Cela est de la plus haute importance car l’Afghanistan fait face à deux menaces – le terrorisme et les stupéfiants – qui sont étroitement liées. Si l’on s’attaque aux stupéfiants, on s’attaque aussi au terrorisme. En formant des agents à la lutte contre le commerce de stupéfiants, nous contribuons également au combat contre les terroristes. L’Afghanistan a réellement besoin de professionnels qualifiés et former pour lutter contre la menace que représente la drogue. En dispensant une formation à la lutte antidrogue, les pays du COR témoignent de l’importance qu’ils attachent à la lutte contre ce problème et, au niveau politique, de leur détermination à continuer d’aider l’Afghanistan. La formation à la lutte antidrogue vise à améliorer les compétences pratiques dans les domaines où cela est le plus nécessaire. Plus de 2500 agents originaires d’Afghanistan, du Pakistan et de pays d’Asie centrale ont suivi cette formation et font un travail extrêmement important.

À noter également, le projet OTAN-Russie plus récent de maintenance des hélicoptères. Les hélicoptères jouent un rôle essentiel pour permettre aux forces de sécurité nationales afghanes de faire leur travail. Les hélicoptères utilisés par ces forces sont de fabrication russe ; ce sont principalement des hélicoptères Mi-17. La Russie est la meilleure source d’expertise et dispose des meilleures installations au monde pour l’entretien des hélicoptères Mi-17, et c’est là que les techniciens afghans sont formés à la maintenance des hélicoptères. Le premier groupe de techniciens afghans formés par le COR a acquis de nombreuses connaissances et compétences pratiques, qui faisaient cruellement défaut en Afghanistan. Nous avons renforcé la coopération au sein du COR en développant les connaissances de l'armée de l'air afghane, ce qui a amélioré les capacités des techniciens afghans en matière d’entretien et de réparation des hélicoptères, ainsi qu’en fournissant des pièces de rechange. Au bout du compte, cela a été vraiment crucial pour la flotte d’hélicoptères afghans car ont peut dire que les Afghans ne seraient pas à même d’utiliser ces hélicoptères sans cette formation. Et nous sommes prêts à en faire plus pour aller de l’avant dans ce domaine. »

COR.info : Compte tenu de votre expérience « sur le terrain » à Kaboul, qu’est-ce que le COR pourrait offrir de plus à l’Afghanistan dans le domaine de la formation, particulièrement après 2014 ?

Ambassadeur Avetissyan : « Le plus important est que nous ne pouvons pas laisser tomber l’Afghanistan, nous devons rassurer les Afghans sur le fait que nous continuerons à les soutenir après 2014 ; et que nous sommes prêts à poursuivre notre coopération au sein du COR en leur apportant un soutien dans ces domaines essentiels. En particulier, nous devons renforcer nos activités de lutte antidrogue en développant notre projet de formation – notamment en renforçant la coopération régionale, ce qui soulignerait en premier lieu notre détermination à lutter ensemble contre la menace que représentent les stupéfiants et le terrorisme pour les populations de tous nos pays. »