Dossiers

  • Pour un meilleur équilibre entre les sexes pratiques optimales choisies (.PDF/7,5 Mb)
  • CWINF guidance for NATO Gender Mainstreaming (.PDF/45KB)
  • Directive du CWINF sur la prise en compte systématique des sexospécificités à l’OTAN (.PDF/68KB)

Nouvelles

  • Composition of the current EC members (PDF/33Kb))

Evénements

Documents PDF

En chiffre...

Eng. / Fr.

Le Comité du personnel féminin
des forces de l’OTAN

Le Comité du personnel féminin des forces de l’OTAN (CWINF) a pour mission de conseiller les responsables de l’OTAN et des pays membres sur les questions importantes concernant le personnel féminin des forces armées de l’Alliance.

 

Les femmes qui servent dans les forces de l’OTAN contribuent avec fierté à la défense de leur pays et à la défense collective au nom de l’OTAN en temps de guerre et en période de mobilisation.

Les efforts d’intégration, l’égalité et les droits du personnel féminin des forces armées ont évolué de façon significative dans de nombreux pays de l’OTAN.

Le Comité du personnel féminin des forces de l’OTAN continue à privilégier la recherche de l’égalité pour tout son personnel militaire dans ces trois domaines :

Le fait de partager des informations et des enseignements évite de devoir « réinventer la roue ».

Structure

Le Comité du personnel féminin des forces de l’OTAN (CWINF) se compose d’une présidente, de trois présidentes déléguées et d’une déléguée de chaque pays membre de l’OTAN représenté au Comité militaire (CM). L’une des présidentes déléguées est la « présidente désignée », c’est‑à‑dire qu’elle sera la prochaine présidente.

Suite...

Historique

Le Comité existe grâce à la coopération et au travail assidu des pays participants. En 1961, la ville de Copenhague, au Danemark, accueille la première Conférence OTAN des officiers supérieurs féminins de l’Alliance, à laquelle participent des déléguées du Danemark, des Pays‑Bas, de la Norvège, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Depuis, le Comité s’est élargi, tout comme l’Alliance. Vingt-cinq pays sont actuellement représentés au CWINF. L’Islande n’a pas d’armée et n’est donc pas représentée.

Suite...

Activités

Le Comité du personnel féminin des forces de l’OTAN se réunit une fois par an, et tous les deux ans, cette réunion prend la forme d’une conférence. Afin de préserver et de renforcer les liens avec le Comité militaire, les conférences se tiennent habituellement au siège de l’OTAN, à Bruxelles. Les réunions peuvent avoir lieu dans le pays de la présidente. Après chaque réunion annuelle, la présidente rend compte officiellement au Comité militaire des travaux du CWINF. Les conférences et les réunions ne sont pas ouvertes au public, et les conférenciers extérieurs sont invités directement par le Comité exécutif.

Coopération avec les pays partenaires

Pour continuer de coopérer activement avec les vingt-sept pays du Partenariat pour la paix et les sept pays du Dialogue méditerranéen, le CWINF invite généralement une représentante de chacun de ces pays à participer à une journée de ses réunions annuelles.

Perspectives d’avenir

Le CWINF se réjouit des progrès accomplis à ce jour en matière d’intégration des femmes dans les forces armées, mais il reste encore beaucoup à faire. Depuis 2002, le Comité s’efforce d’améliorer la situation du personnel féminin dans le cadre des opérations de l’OTAN.