Header
Updated: 20-Nov-2007 IMS News Release

14 nov 2007

Eng. / Fr. / Ru. / Ukr.

 

Élection du prochain Président du Comité militaire

Au cœur de l’événement
Bullet 13-14 nov. 2007 - EMI
Réunion des chefs d'état-major de la défense de l'OTAN
Nouvelles
Bullet 1 nov. 2007 - EMI
Note de synthèse du Comité militaire: L’élection du Président du Comité militaire
Biographie
Bullet Admiral Giampaolo di Paola

BRUXELLES – Les 26 chefs d’état-major de la défense de l’OTAN ont voté aujourd’hui en session privée afin d’élire le prochain Président du Comité militaire. L’amiral Giampaolo Di Paola, chef de l’état-major de la défense de l’Italie, officier de marine, a obtenu la majorité de votes. Son mandat, d’une durée normale de 3 ans, devrait commencer en juin 2008. 

« Je suis honoré de la confiance que m’ont accordée les autres chefs d’état-major de la défense », a déclaré l’amiral Di Paola. « Le général Henault nous a guidés au cours de changements importants dans l’histoire de l’OTAN, et j’ai la ferme intention de poursuivre la mise en œuvre de ce programme de réforme et de transformation. »

Les deux autres candidats étaient le général Franciszek Gagor, chef de l’état-major de la défense de la Pologne, et le général Felix Sanz Roldàn, chef de l’état-major de la défense de l’Espagne, qui furent les premiers à féliciter le prochain Président.

« C’est la deuxième fois que l’Italie remporte l’élection au plus haut poste militaire de l’OTAN », a déclaré le général Ray Henault, Président du Comité militaire depuis juin 2005. « L’amiral Di Paola a occupé pendant près de quatre ans le poste de chef d’état-major de la défense de l’Italie, et sa connaissance des processus et des questions examinées au sein de cette enceinte politico-militaire lui sera sans aucun doute très utile. D’importants dossiers figurent encore à l’ordre du jour du Comité militaire d’ici juin prochain, y compris nos missions en cours en Afghanistan et au Kosovo, les travaux relatifs à une nouvelle structure de commandement de l’OTAN plus déployable, et les tâches de transformation en vue du sommet de Bucarest. »

Le Président du Comité militaire est le conseiller militaire principal du Secrétaire général et c’est par son intermédiaire que les avis consensuels des chefs d’état-major de la défense de l’OTAN parviennent aux organismes de décision politique de l’OTAN, y compris au Conseil de l’Atlantique Nord.

C’est en 1963 que ce poste est devenu un poste à plein temps, dont le titulaire est élu ; depuis, cette fonction a été occupée par 15 officiers venant de l’Allemagne (cinq fois), du Royaume-Uni (trois fois), du Canada (deux fois), de la Norvège (deux fois) et de la Belgique, de l’Italie et des Pays-Bas (une fois chacun).

Deux candidats se sont présentés lors de l’élection du général Henault (le Canada et le Danemark), un lors de l’élection de son prédécesseur, le général Kujat (l’Allemagne), et trois lors de l’élection précédente, celle de l’amiral Venturoni (la Belgique, l’Italie et la Norvège).

Go to Homepage Go to Index