Header
Updated: 19-Dec-2002 décembre 2002

18 dec. 2002

 

Message de fin d’année du
Secrétaire général de l’OTAN,
Lord Robertson

L’année 2002 a été cruciale pour l’OTAN. L’Alliance s’est transformée pour faire face aux risques et menaces, de nature radicalement différente, du 21e siècle ; elle a invité sept pays à la rejoindre, lancé un nouveau partenariat avec la Russie et s’est engagée avec tous ses partenaires dans une coopération plus étroite ; enfin, son attachement fort et réitéré à la paix, à la stabilité et à la coopération dans les Balkans a commencé à produire des résultats extrêmement concrets.

Au Sommet tenu à Prague à la fin novembre, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’OTAN ont arrêté des décisions de grande portée dans tous ces domaines et tracé résolument la voie que l’OTAN suivra à l’avenir. Le Sommet se concrétisera à terme par l’émergence d’une Alliance totalement prête à faire face au nouvel environnement de sécurité, caractérisé par sa complexité, et notamment à la menace que représentent le terrorisme et les armes de destruction massive ; d’une Alliance au cœur d’une communauté euro-atlantique vivante et dynamique dont les pays membres partagent des valeurs et des principes qui constituent les fondements d’une coopération sans cesse plus étroite ; d’une Alliance au sein de laquelle l’Europe et l’Amérique du Nord resteront fermement déterminées à œuvrer de concert pour renforcer et développer la paix et la stabilité dans toute la zone euro-atlantique, et être en mesure de faire face à toutes les atteintes à leur sécurité, quelle qu’en soit l’origine.

C’est donc avec une immense fierté et une très grande confiance que j’aborde l’année du 54e anniversaire de l’OTAN : je suis convaincu que l’Alliance est plus que jamais forte et utile. Elle demeure un instrument essentiel pour relever les défis actuels et à venir en matière de sécurité et elle continuera à jouer un rôle crucial pour le développement de la paix, de la démocratie et de la tolérance dans ce nouveau siècle.