Header
Mise à jour: 11-Jul-2002 Semaine du 1-7 juillet 2002

7 juillet 2002

La SFOR arrte des personnes suspectes de crimes de guerre

En l'espace de quelques jours, les forces dirigées par l'OTAN en Bosnie-Herzégovine ont arrêté deux personnes inculpées de crimes de guerre par le TPIY. Miroslav Deronjic, accusé de crimes contre l'humanité et notamment d'avoir organisé le massacre d'une soixantaine de musulmans bosniaques de Glogova, a été arrêté le 7 juillet. Radovan Stankovic, également accusé d'avoir commis des crimes contre l'humanité alors qu'il était membre d'une unité paramilitaire d'élite serbe, a été arrêté le 9 juillet. Tous deux ont été transférés à La Haye où ils seront jugés pour crimes de guerre.

Lord Robertson a déclaré :" Que les deux arrestations effectuées cette semaine par la SFOR servent d'avertissement. Il n'y aura nul endroit où se cacher pour les personnes accusées de ces crimes horribles par le Tribunal. J'en appelle à tous les fugitifs, en particulier à Radovan Karadzic et à Ratko Mladic, pour qu'ils se livrent au Tribunal." A ce jour, 82 des 103 personnes inculpées de crimes de guerre par le TPIY ont été traduites en justice.

En juin dernier, la SFOR a arrêté Darko Mrda, accusé de crimes de guerre et, en particulier, du massacre de 200 hommes. Il a été transféré à La Haye. "Chaque envoi d'un fugitif à La Haye facilite l'édification d'une paix durable dans les Balkans", a déclaré Lord Robertson. Conformément à son mandat qui l'autorise à arrêter ces personnes, la SFOR continuera de rechercher les personnes accusées de crimes de guerre.

Information supplémentaire: