Header
Mise à jour: 11-Apr-2002 Semaine du 1-7 avril 2002

5 avril 2002

Reconversion des officiers rayés des cadres en Croatie

Le 5 avril, l'OTAN a décidé de soutenir un programme détaillé de reconversion des officiers rayés des cadres mené par le gouvernement croate au titre des réformes de la défense introduites dans le pays. Le but du programme SPECTRA (Separated Personnel Care and Transition) est d'apporter un soutien à tous les groupes intéressés, en établissant des plans de transition individuels, en formant les officiers afin qu'ils puissent entrer sur le marché du travail ou en créant des sources d'emplois prédéterminés dans le secteur privé ou d'autres organismes gouvernementaux.

A une réunion tenue à Zagreb, le 25 mars, des experts de l'OTAN, du Ministère croate de la défense et d'autres organisations croates ont évalué le programme, notamment ses dimensions financières. Des représentants du Pacte de stabilité et de la Banque mondiale assistaient aussi à la réunion. M. Rados, Ministre croate de la défense, a déclaré que pour son ministère et l'ensemble du gouvernement le programme de reconversion était devenu une priorité. A un stade ultérieur, il demandera également une aide pour la fermeture de bases, dans le cadre du processus global de réforme de la défense en Croatie.

L'équipe de l'OTAN, présidée par un représentant de la Direction economique, comprenait des experts français, allemands, norvégiens et britanniques. L'OTAN participe au programme par l'intermédiaire de son initiative pour l'Europe du Sud-Est (IESE), à l'appui du Pacte de stabilité pour cette région. L'IESE vise à intégrer les pays de la région (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, République fédérale yougoslave, Moldova, Roumanie, Slovénie et ex-République yougoslave de Macédoine (1)) dans les structures européennes et euro-atlantiques. Elle encourage la coopération régionale et établir des plates-formes pour la gestion commune des crises, la gestion de la défense et la transparence des plans de défense en fournissant conseils et connaissances techniques et en réalisant des projets concrets.

L'IESE appuie les objectifs du Pacte de stabilité pour l'Europe du sud-est, lancé par l'Union européenne, en coopération avec la Banque mondiale, un mois après le lancement de l'initiative de l'OTAN. Le Pacte est financé par la Banque mondiale et d'autres donateurs et est actuellement placé sous les auspices de l'OSCE.

  1. La Turquie reconnaît la République de Macédoine sous son nom constitutionnel.