Header
Updated: 18-Oct-2001 Semaine du 1-7 octobre 2001

1 oct. 2001
Lord Robertson discute de questions clés avec l'Allemagne
A Berlin, le 1er octobre, Lord Robertson s'est entretenu avec des responsables gouvernementaux allemands pour discuter d'un certain nombre de questions clés, notamment le soutien de l'Allemagne après les attaques terroristes du 11 septembre, le rôle directeur du pays au sein de la force opérationnelle Fox déployée dans l'ex-République yougoslave de Macédoine (1) et les relations OTAN-Russie.
1 oct. 2001
Exercice EXCHANGE ADVENTURE 2001
Cet exercice, l'un des plus importants organisés par l'OTAN en Europe du Sud, se déroule du 1er au 25 octobre dans le nord-ouest de la Turquie, où des forces d'intervention rapide, en particulier la force terrestre occasionnelle de réaction immédiate de l'OTAN, ont été déployées et s'entraînent.
2 oct . 2001
Confirmation : l'Article 5 peut être invoqué

Le 2 octobre, Frank Taylor, Ambassadeur extraordinaire des Etats-Unis et Coordonnateur pour le contre-terrorisme, a informé le Conseil de l'Atlantique Nord - organe suprême de décision de l'OTAN - des résultats des enquêtes menées au sujet des attaques terroristes perpétrées le 11 septembre contre les Etats-Unis. Les informations qu'il a fournies au Conseil ont permis d'établir avec certitude que les individus qui ont perpétré ces attaques faisaient partie du réseau terroriste mondial d'Al-Qaida, dirigé par Oussama ben Laden et protégé par le régime taliban en Afghanistan.

2 oct . 2001
Le Président polonais, M. Kwasniewski, au siège de l'OTAN

Le Président polonais s'est entretenu avec Lord Robertson le 2 octobre, le jour même où l'OTAN a pris la décision historique d'invoquer, dans toutes ses dispositions, l'Article 5 du Traité de Washington en réponse aux attaques terroristes perpétrées contre le World Trade Center et le Pentagone le 11 septembre.

3 oct . 2001
Le Président russe et le Secrétaire général de l'OTAN se rencontrent à Bruxelles
A l'occasion de son premier voyage à Bruxelles, le président Poutine s'est entretenu, le 3 octobre, avec Lord Robertson au Palais d'Egmont.
3 oct. 2001
Changement de commandement à la KFOR

Le général Marcel M. Valentin (France) a pris le 3 octobre le commandement de la force de maintien de la paix dirigée par l'OTAN au Kosovo. Il succède au général Thorstein Skiaker (Norvège), en poste depuis le 6 avril 2001.

3-6 oct. 2001
Assemblée annuelle de l'Association du Traité de l'Atlantique à Bled (Slovénie)
Du 3 au 6 octobre, l'ATA a tenu à Bled (Slovénie) son assemblée annuelle devant laquelle ont notamment pris la parole le Président de la Slovénie, M. Milan Kucan, et le Secrétaire général délégué de l'OTAN, M. Alessandro Minuto Rizzo.
4-5 oct. 2001
Les nouvelles démocraties et la sécurité euro-atlantique
Un Sommet consacré à la contribution des nouvelles démocraties à la sécurité euro-atlantique a été organisé les 4 et 5 octobre derniers à Sofia, capitale de la Bulgarie. Les représentants du Groupe de Vilnius ont examiné les nouvelles menaces qui pèsent sur la sécurité mondiale au lendemain des attaques terroristes subies par les Etats-Unis.
4 Oct . 2001
A un an du Sommet de Prague
Le nouveau programme de l'OTAN: à un an du Sommet constituait le thème d'une conférence internationale organisée à Sofia le 4 et le 6 octobre, à l'occasion du Sommet sur la contribution des nouvelles démocraties à la sécurité euro-atlantique, prévu le lendemain. L'élargissement de l'OTAN, le rôle de l'OTAN dans les Balkans, la coopération OTAN-UE et, plus généralement, la sécurité et la stabilité dans l'Europe du XXIe siècle, ont été les principaux sujets abordés. Une table ronde sur "L'OTAN face au terrorisme international" a également eu lieu.
5 oct . 2001
L'exercice DESTINED GLORY 2001 est écourté
L'exercice annuel maritime, aérien et amphibie DESTINED GLORY 2001, qui avait commencé le 5 octobre, a été interrompu. Les moyens navals utilisés pour l'entraînement des forces OTAN à niveau de préparation élevé ont été réaffectés en Méditerranée orientale à l'appui des opérations menées en application de l'article 5.
 
  1. La Turquie reconnaît la République de Macédoine sous son nom constitutionnel.