Les femmes dans la sécuri
La tribune des experts

Les femmes dans la sécurité: témoignages...

Questions à des femmes. Pourquoi vous intéressez-vous à la sécurité? Avez-vous été victimes de stéréotypes? Quelles sont vos expériences marquantes?

Les femmes et la sécurité : témoignages...

Comment êtes-vous entrée dans le secteur de la sécurité ?

Je me suis intéressée aux droits de l'homme

grâce aux travaux sur le Timor oriental.

J'étais à une conférence sur les femmes et la consolidation de la paix.

Le Timor oriental requiert beaucoup d'attention.

C'est le déclic qui m'a fait fait embrasser cette profession.

Je voulais entrer dans l'armée,

parce que j'avais trop regardé la télé...

j'avais des figurines de Xéna la guerrière, de G.I. Jane,

et même de Tomb Raider, je crois.

Mais j'étais encore gamine...

Je voulais piloter un avion de combat, un hélicoptère...

ce qui m'a dissuadée, c'est ma très mauvaise vue.

Faut-il accorder plus d'attention au rôle des femmes dans la sécurité ?

Je me souviens très bien d'une femme officier

qui m'a fait écouter sur son portable des menaces de mort

proférées contre elle par des Talibans

parce qu'elle voulait défendre ses droits.

Cet épisode m'a marquée pour toujours

et m'a fait comprendre qu'il fallait soutenir

ces femmes et leur combat.

Il y a un an et demi,

alors que je défendais déjà les droits des femmes à l'ONU,

j'assiste à une réception donnée pour un forum de développement,

et je commence à parler, avec un fonctionnaire du Plan,

d'un conflit ... d'un pays en guerre.

J'ai un échange intéressant avec ce cadre de haut niveau

et je lui demande ce qu'il pense

des violences sexuelles faites aux femmes,

et des moyens de les éviter. Il me regarde et dit :

Franchement, qu'est-ce que les hommes y peuvent ?

S'il n'a pas vu une femme depuis longtemps,

un homme est en manque et ne pense qu'à violer.

Si cette réponse illustre la façon de s'attaquer au problème,

je pense que le chemin à parcourir est encore long.

Avez-vous été victime de clichés ?

Ca m'arrive encore souvent.

Quand une femme descend d'un avion

avec sa délégation, on pense toujours que c'est la secrétaire,

alors que c'est l'une des responsables clés de l'équipe.

C'est un stéréotype très fréquent,

mais ça me fait beaucoup rire, ça ne me gêne pas.

Que représente la journée internationale de la femme ?

C'est très utile parce que ça rassemble les femmes.

Actionaid croit vraiment à la solidarité,

et la journée de la femme incarne la solidarité.

Les femmes du monde entier parlent des progrès accomplis

contre les violences dont elles souffrent, du travail social non rémunéré,

des petites exploitations agricoles qu'elles dirigent, ou encore de leur accès à la santé.

Cette journée est l'occasion pour toutes les femmes du monde de communier sur les thèmes les plus divers.

Les femmes et la sécurité : témoignages...

Comment êtes-vous entrée dans le secteur de la sécurité ?

Je me suis intéressée aux droits de l'homme

grâce aux travaux sur le Timor oriental.

J'étais à une conférence sur les femmes et la consolidation de la paix.

Le Timor oriental requiert beaucoup d'attention.

C'est le déclic qui m'a fait fait embrasser cette profession.

Je voulais entrer dans l'armée,

parce que j'avais trop regardé la télé...

j'avais des figurines de Xéna la guerrière, de G.I. Jane,

et même de Tomb Raider, je crois.

Mais j'étais encore gamine...

Je voulais piloter un avion de combat, un hélicoptère...

ce qui m'a dissuadée, c'est ma très mauvaise vue.

Faut-il accorder plus d'attention au rôle des femmes dans la sécurité ?

Je me souviens très bien d'une femme officier

qui m'a fait écouter sur son portable des menaces de mort

proférées contre elle par des Talibans

parce qu'elle voulait défendre ses droits.

Cet épisode m'a marquée pour toujours

et m'a fait comprendre qu'il fallait soutenir

ces femmes et leur combat.

Il y a un an et demi,

alors que je défendais déjà les droits des femmes à l'ONU,

j'assiste à une réception donnée pour un forum de développement,

et je commence à parler, avec un fonctionnaire du Plan,

d'un conflit ... d'un pays en guerre.

J'ai un échange intéressant avec ce cadre de haut niveau

et je lui demande ce qu'il pense

des violences sexuelles faites aux femmes,

et des moyens de les éviter. Il me regarde et dit :

Franchement, qu'est-ce que les hommes y peuvent ?

S'il n'a pas vu une femme depuis longtemps,

un homme est en manque et ne pense qu'à violer.

Si cette réponse illustre la façon de s'attaquer au problème,

je pense que le chemin à parcourir est encore long.

Avez-vous été victime de clichés ?

Ca m'arrive encore souvent.

Quand une femme descend d'un avion

avec sa délégation, on pense toujours que c'est la secrétaire,

alors que c'est l'une des responsables clés de l'équipe.

C'est un stéréotype très fréquent,

mais ça me fait beaucoup rire, ça ne me gêne pas.

Que représente la journée internationale de la femme ?

C'est très utile parce que ça rassemble les femmes.

Actionaid croit vraiment à la solidarité,

et la journée de la femme incarne la solidarité.

Les femmes du monde entier parlent des progrès accomplis

contre les violences dont elles souffrent, du travail social non rémunéré,

des petites exploitations agricoles qu'elles dirigent, ou encore de leur accès à la santé.

Cette journée est l'occasion pour toutes les femmes du monde de communier sur les thèmes les plus divers.

Nouveau sur ce site?
citations
Thomas Jefferson
Lettre d'information
Soyez sûr de ne rien manquer
"Le plus précieux de tous les talents, c'est de ne pas
employer deux mots lorsqu'un seul suffit."
À PROPOS
Go to
NATO A to Z
NATO Multimedia Library
NATO Channel
Partager ceci
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Delicious
Delicious
Google Buzz
Google Buzz
diggIt
Digg It
RSS
RSS
You Tube
You Tube