LANGUE
En raison de la traduction la version française de la Revue de l'OTAN paraît en ligne une quinzaine de jours après la version anglaise
À PROPOS DE LA REVUE DE L'OTAN
PROCÉDURE DE SOUMISSION
DROITS D'AUTEUR
ÉQUIPE DE RÉDACTION
 RSS
ENVOYER CET ARTICLE À UN AMI
ABONNEZ-VOUS À LA REVUE DE L'OTAN
  
 

Voici les résultats d'une enquête menée auprès de 103 experts russes par « Atlantic Initiative », une organisation non partisane, à but non lucratif et indépendante, qui fournit des analyses et des recommandations sur la manière de promouvoir les relations OTAN-Russie.

Première question: Comment décririez-vous les relations de la Russie avec l'OTAN?

Question: Est-il dans l'intérêt de la Russie de faire d’un accord sur la défense antimissile un préalable à la réalisation de progrès sur d'autres initiatives de coopération OTAN-Russie?

Question: L'OTAN et la Russie ont convenu, lors du sommet de l’Alliance tenu en 2010 à Lisbonne, d’instaurer un cadre pour la coopération en matière de défense contre les missiles balistiques. Quelle est la probabilité de voir cette coopération se traduire par un bouclier de défense commun dans les vingt années à venir?

Question: La Russie a accepté d’accroître son soutien à l'OTAN en Afghanistan (élargissement des arrangements de transit par le territoire russe, renforcement de la formation à la lutte antidrogue et de la maintenance d'hélicoptères). Quel est votre avis sur cette coopération accrue?

Question: À votre avis, quelles sont les principales inquiétudes de la Russie concernant une coopération avec l'OTAN sur la défense antimissile?

Question: La Russie et l'OTAN ont convenu de coopérer sur de nombreux projets à Lisbonne et un nouvel élan a été créé. Quelles mesures l’Alliance et Moscou pourraient-elles prendre pour faire en sorte que cette dynamique se poursuive?

Question: Que devrait faire l'OTAN pour aller dans le sens des intérêts de sécurité russes ?

Source: Atlantic Initiative

Voici les résultats d'une enquête menée auprès de 103 experts russes par « Atlantic Initiative », une organisation non partisane, à but non lucratif et indépendante, qui fournit des analyses et des recommandations sur la manière de promouvoir les relations OTAN-Russie.

Première question: Comment décririez-vous les relations de la Russie avec l'OTAN?

Question: Est-il dans l'intérêt de la Russie de faire d’un accord sur la défense antimissile un préalable à la réalisation de progrès sur d'autres initiatives de coopération OTAN-Russie?

Question: L'OTAN et la Russie ont convenu, lors du sommet de l’Alliance tenu en 2010 à Lisbonne, d’instaurer un cadre pour la coopération en matière de défense contre les missiles balistiques. Quelle est la probabilité de voir cette coopération se traduire par un bouclier de défense commun dans les vingt années à venir?

Question: La Russie a accepté d’accroître son soutien à l'OTAN en Afghanistan (élargissement des arrangements de transit par le territoire russe, renforcement de la formation à la lutte antidrogue et de la maintenance d'hélicoptères). Quel est votre avis sur cette coopération accrue?

Question: À votre avis, quelles sont les principales inquiétudes de la Russie concernant une coopération avec l'OTAN sur la défense antimissile?

Question: La Russie et l'OTAN ont convenu de coopérer sur de nombreux projets à Lisbonne et un nouvel élan a été créé. Quelles mesures l’Alliance et Moscou pourraient-elles prendre pour faire en sorte que cette dynamique se poursuive?

Question: Que devrait faire l'OTAN pour aller dans le sens des intérêts de sécurité russes ?

Source: Atlantic Initiative

Partager ceci    DiggIt   MySpace   Facebook   Delicious   Permalink