Le 14 septembre 2007 : le ministre britannique des Finances autorise la « Bank of England » à apporter un soutien au niveau des liquidités à Northern Rock, le cinquième établissement de crédit hypothécaire du Royaume-Uni

Le 15 septembre 2008 : Lehman Brothers se place sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites, après que la banque britannique Barclays, qui apparaissait comme la mieux placée pour reprendre Lehman, eut quitté la table des négociations

Le 14 octobre 2008 : Le président des États-Unis, George W. Bush, signe la loi de stabilisation économique d’urgence de 2008

Le 20 novembre 2008 : Le Fonds monétaire international (FMI) approuve un prêt de 2,1 milliards de dollars en faveur de l’Islande, après l’effondrement du système bancaire du pays, en octobre

Le 17 février 2009 : Le président des États-Unis, Barack Obama, signe le projet de loi de relance et de réinvestissement américains

Le 2 mars 2009 : Bien que le géant de l’assurance AIG ait annoncé la perte trimestrielle la plus importante jamais enregistrée par une société américaine - 61,7 milliards de dollars -, ses hauts dirigeants ont utilisé une partie de l’argent du plan de sauvetage gouvernemental de 30 milliards de dollars pour s’octroyer des gratifications, ce qui a suscité des protestations dans tout le pays

Le 2 avril 2009 : Les dirigeants des plus grandes économies de la planète parviennent, au sommet du G20 à Londres, à un accord sur l’adoption de mesures équivalant à 1.1 billion de dollars (820,7 milliards d’euros) pour faire face à la crise financière mondiale

Le 1er juin 2009 : Le dépôt de bilan de General Motors est le troisième en importance dans l’histoire des États-Unis et le premier en importance au niveau de l’industrie américaine. On voit ici une marche de protestation de travailleurs américains à Lansing, dans le Michigan

Le 14 septembre 2007 : le ministre britannique des Finances autorise la « Bank of England » à apporter un soutien au niveau des liquidités à Northern Rock, le cinquième établissement de crédit hypothécaire du Royaume-Uni

Le 15 septembre 2008 : Lehman Brothers se place sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites, après que la banque britannique Barclays, qui apparaissait comme la mieux placée pour reprendre Lehman, eut quitté la table des négociations

Le 14 octobre 2008 : Le président des États-Unis, George W. Bush, signe la loi de stabilisation économique d’urgence de 2008

Le 20 novembre 2008 : Le Fonds monétaire international (FMI) approuve un prêt de 2,1 milliards de dollars en faveur de l’Islande, après l’effondrement du système bancaire du pays, en octobre

Le 17 février 2009 : Le président des États-Unis, Barack Obama, signe le projet de loi de relance et de réinvestissement américains

Le 2 mars 2009 : Bien que le géant de l’assurance AIG ait annoncé la perte trimestrielle la plus importante jamais enregistrée par une société américaine - 61,7 milliards de dollars -, ses hauts dirigeants ont utilisé une partie de l’argent du plan de sauvetage gouvernemental de 30 milliards de dollars pour s’octroyer des gratifications, ce qui a suscité des protestations dans tout le pays

Le 2 avril 2009 : Les dirigeants des plus grandes économies de la planète parviennent, au sommet du G20 à Londres, à un accord sur l’adoption de mesures équivalant à 1.1 billion de dollars (820,7 milliards d’euros) pour faire face à la crise financière mondiale

Le 1er juin 2009 : Le dépôt de bilan de General Motors est le troisième en importance dans l’histoire des États-Unis et le premier en importance au niveau de l’industrie américaine. On voit ici une marche de protestation de travailleurs américains à Lansing, dans le Michigan

Partager ceci:    DiggIt   MySpace   Facebook   Delicious   Permalink