Page d'accueil de l'OTAN
Retour page d'accueil Revue OTAN
      Edition actuelle : Printemps 2005 Ed. précédentes  |  Langue
Page d'accueil de l'OTAN
 Sommaire
 Avant-propos
 Résumés
 Débat
 Interviews
 Histoire
 Spécial
 Militaire
 Contributions
 Bibliographie
 Liens
 Prochaine
 édition
Retour page d'accueil Revue OTAN Contact Rédacteur en chef / Abonnement Version imprimable

Envoyer cet article à un ami

Avant-propos du Secrétaire général


(© NATO)

La crédibilité de l'OTAN repose sur sa cohésion et sur sa compétence militaire : son aptitude prouvée à promouvoir la coopération entre ses pays membres et à les faire participer à des opérations militaires exigeantes, dans des régions d'une importance stratégique essentielle. Face à une série entièrement nouvelle de risques et de menaces pour notre sécurité commune, nous devons renforcer notre dialogue politique, afin de veiller à la poursuite de la cohésion des Alliés. Bref, nous devons nous transformer.

Les contributions de l'OTAN à la paix et à la stabilité dans les Balkans, en Méditerranée, en Afghanistan et, plus récemment, en Iraq suscitent une considérable attention de l'opinion publique. L'intérêt est également considérable pour l'élargissement de l'Alliance à de nouveaux membres et pour l'approfondissement de ses relations de partenariat. Mais la transformation de l'OTAN représente plus encore. Nous avons adapté notre stratégie et nos concepts, notre commandement militaire et nos structures de forces, ainsi que notre organisation et nos procédures internes. Le Commandement Transformation de l'Alliance constitue le moteur essentiel du processus de transformation. De plus, avec la Force de réaction de l'OTAN et notre Bataillon de défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire, nous disposons désormais d'ensembles de forces spécifiquement adaptés aux exigences les plus pressantes. Chacun de nos vingt-six pays membres a examiné ses programmes et structures de défense, pour veiller à ce qu'ils soient en phase avec les exigences actuelles. Beaucoup a déjà été accompli, mais la transformation de l'OTAN demeure pour une grande part un travail en cours. Qui plus est, nous devons veiller à ce que la structure du Siège de l'Alliance soit adaptée pour soutenir ce processus.

Les trois composants principaux de ce travail sont clairs. Premièrement, nous devons poursuivre le renforcement de l'opérabilité, de la disponibilité et de la capacité de soutien de nos forces, afin de veiller à ce qu'une proportion beaucoup plus grande de nos armées soit aisément disponible pour des opérations en dehors du territoire de l'Alliance. Deuxièmement, nous devons poursuivre l'amélioration de l'alignement de nos décisions politiques et opérationnelles, en renforçant plus encore nos processus de planification de la défense et de décisions opérationnelles, ainsi qu'en créant une plus grande clarté au niveau des ressources, par le biais d'un meilleur équilibre entre les financements nationaux et communs. Finalement, chose fondamentale, nous devons renforcer le débat politique, afin d'encourager et de soutenir le consensus transatlantique qui s'avère et demeurera essentiel à la réussite de toutes les entreprises de l'Alliance. Je me sens encouragé dans ma tâche par notre Sommet de février, au cours duquel les dirigeants de l'OTAN se sont engagés à renforcer l'Alliance en tant qu'instance pour les consultations et la coordination stratégiques et politiques.

Pour connaître la réussite, la transformation de l'Alliance exigera à la fois qu'une attention soigneuse et soutenue soit accordée à l'efficacité de la structure du Siège de l'OTAN et le ferme engagement des gouvernements et parlements de nos pays membres. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour veiller à ce que la transformation de l'OTAN se poursuive. Elle est essentielle à l'aptitude de l'Alliance à assurer la sécurité dans l'avenir.

Jaap de Hoop Scheffer