Header
Version électronique 1998 Manuel de l'OTAN

 

La structure de commandement

L'évolution de la nouvelle structure militaire

Groupes de forces interarmées multinationales (GFIM)

Les décisions qui ont conduit à l'élaboration du concept de GFIM ont été prises à la réunion au sommet du Conseil de l'Atlantique Nord tenue à Bruxelles en 1994. Les besoins auxquels ce concept devait répondre étaient liés à l'évolution du contexte de sécurité en Europe et à l'émergence de risques moins grands, mais différents et imprévisibles, pour la paix et la stabilité. Il a été convenu, en particulier, que les dispositions à arrêter en matière de sécurité devraient prévoir des formations militaires interarmées multinationales aisément déployables, adaptées à des tâches militaires spécifiques, notamment l'aide humanitaire, le maintien et l'imposition de la paix ainsi que la défense collective. Les forces requises varieraient selon les circonstances et devraient pouvoir être constituées rapidement et sur court préavis.

Les dispositions de commandement et de contrôle indispensables pour permettre à de telles forces d'opérer efficacement sont au coeur du concept de GFIM, qui a été conçu pour répondre à ces besoins. Un quartier général de GFIM sera constitué autour d'éléments centraux (les «noyaux») fournis par certains quartiers généraux «d'origine» appartenant à la structure de commandement. Il sera renforcé par des éléments qui proviendront d'autres quartiers généraux de l'OTAN, ainsi que par des apports des pays membres et des pays partenaires contributeurs, selon les besoins, en adoptant une approche modulaire, afin de répondre aux besoins spécifiques des diverses missions.

Le concept de GFIM a été mis à l'essai à plusieurs reprises, par exemple en novembre 1997, dans le cadre de l'exercice Allied Effort, auquel un certain nombre de pays partenaires ont participé en tant qu'observateurs, et en mars 1998, au cours de l'exercice Strong Resolve, auquel les pays partenaires ont pris part et à l'occasion duquel ils ont été intégrés dans toute la structure des GFIM. Le but de ces essais était de vérifier la validité du concept évolutif de quartiers généraux de GFIM.


 [ Go to Homepage ]  [ Go to Index ]  [ [ Go To Next Page ] ]