Le secrétaire général de l’OTAN remercie Djibouti pour sa contribution à la lutte contre la piraterie

  • Mis à jour le: 18 Sep. 2013 17:24



Le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, s'est entretenu des efforts de lutte contre la piraterie menés au large de la Corne de l'Afrique et de la situation en Somalie avec le président de Djibouti lors de la visite de celui-ci au siège de l'OTAN, ce lundi (16 septembre 2013). Le secrétaire général a remercié le président Ismaël Omar Guelleh pour le rôle de chef de file de son pays dans la lutte contre la piraterie. « Le ferme engagement de Djibouti en faveur de la lutte contre la piraterie et le soutien que vous apportez à notre action sont vivement appréciés », a déclaré M. Rasmussen.

Joint Press Point with NATO Secretary General Anders Fogh Rasmussen and the President of Djibouti, Mr. Ismail Omar Guelleh (left)

La Somalie sert de base à la plupart des activités antipiraterie menées au large des côtes orientales de l'Afrique. « Nous sommes tous deux d'avis qu'il importe de poursuivre les initiatives devant contribuer à stabiliser le pays, tant sur le plan politique que sécuritaire. Car finalement, les causes profondes de la piraterie ne sont pas à chercher en mer mais à terre », a souligné le secrétaire général. Même si le dernier acte de piraterie réussi s'est produit il y a plus d'un an, les navires de la mission de l'OTAN de lutte contre la piraterie, l'opération Ocean Shield, restent très vigilants au large de la corne de l’Afrique. « Cela montre combien la coopération internationale peut s'avérer efficace face à un défi d'une telle ampleur. Cela étant, nous reconnaissons que nous ne pouvons pas nous permettre de baisser la garde », a indiqué M. Rasmussen.

La relation de l'Alliance avec Djibouti « a vraiment du potentiel », a déclaré le secrétaire général, ajoutant que l'OTAN était prête à réfléchir aux possibilités d'approfondir la coopération. Un accord entre l'OTAN et Djibouti, en cours de finalisation, prévoit la mise en place d'un bureau de liaison à l'appui de l'opération Ocean Shield. Le secrétaire général a indiqué que l'OTAN continuerait de réfléchir aux possibilités de renforcement des capacités lors des escales des navires de l'Alliance à Djibouti. « Le renforcement des capacités dans la région est une chose que nous considérons tous deux comme essentielle pour assurer une sécurité maritime à long terme au large de la Corne de l'Afrique », a-t-il rappelé.

Video