Système de commandement et de contrôle aériens (ACCS) de l’OTAN

  • Mis à jour le: 01 Feb. 2016 11:02

Le programme ACCS (système de commandement et de contrôle aériens) de l'OTAN dotera l'Alliance d'un système unique et intégré de commandement et de contrôle aériens pour la gestion des opérations aériennes à l'intérieur et à l'extérieur de la zone euro-atlantique.


Points Principaux

  • L'ACCS de l'OTAN va remplacer un large éventail de systèmes aériens de l'OTAN et des pays actuellement en service dans toute l'Alliance.
  • Il fournira un système de commandement et de contrôle aériens unifié qui permettra à l'OTAN et aux pays membres de gérer tous types d'opérations aériennes, tant au-dessus du territoire des pays européens de l'OTAN que lors de déploiements hors zone.
  • Une fois pleinement déployé, l'ACCS de l’OTAN couvrira 10 millions de km² d'espace aérien et reliera entre eux plus de 20 centres militaires de contrôle aérien.
  • L'ACCS de l'OTAN en pratique

    L'ACCS de l'OTAN sera l'un des principaux piliers du système OTAN de défense aérienne et antimissile intégrée (NATINAMDS), dont l'objet est de sauvegarder et de protéger le territoire, les populations et les forces des pays de l'Alliance contre toute menace ou attaque aérienne ou de missile.

    Pour la première fois, toutes les opérations aériennes de l'OTAN (police du ciel comprise) bénéficieront d'un système unifié faisant usage d’une base de données unique à la fois cohérente et sécurisée.

    L'ACCS de l'OTAN intégrera, entre autres, les fonctions de contrôle des missions aériennes, de contrôle de la circulation aérienne, de surveillance de l'espace aérien, de gestion de l'espace aérien, de gestion des ressources de commandement et de contrôle (C2) ainsi que de gestion des forces.

    Le système est conçu de façon à faciliter l'ajout de fonctions, l'exécution des mises à niveau nécessaires et la prise en compte de nouveaux besoins liés aux opérations, comme celles de défense contre les missiles de théâtre.

    Placées sous le commandement tactique du Quartier général du Commandement aérien allié (QG de l'AIRCOM), de telles opérations seront menées à partir de toute une série d'installations fixes et déployables. Le QG de l'AIRCOM bénéficie du soutien de d