Opening remarks

by NATO Secretary General Anders Fogh Rasmussen at the meeting of the North Atlantic Council in Foreign Ministers session

  • 23 Apr. 2013 -
  • |
  • Last updated: 23 Apr. 2013 10:41

Opening Remarks by NATO Secretary General Anders Fogh Rasmussen


Ministers,
Excellencies,
Ladies and gentlemen,

We have gathered today to discuss important security issues for our Alliance and to further strengthen our transatlantic bond.

The last few years have shown our security is linked to the security of countries in the Middle East and North Africa.  We face the same threats – terrorism, extremism, proliferation.  And we have a shared interest – to promote stability, reform and rule of law.
 
En décembre, les ministres des Affaires étrangères ont décidé de renforcer les capacités de défense aérienne de la Turquie.  Et de contribuer à la désescalade de la crise à la frontière sud-est de l’OTAN.

Aujourd’hui, la situation à la frontière sud-est de l’OTAN continue à se dégrader.  Et même si elle n’a pas l’intention d’intervenir en Syrie, l’OTAN soutient pleinement les efforts engagés par la communauté internationale pour mettre fin à ce bain de sang et pour trouver une solution pacifique.

Ce matin, nous allons parler des développements intervenus sur le terrain.  De la manière dont ils affectent la stabilité de l’ensemble de la région.  Et de la manière dont ils affectent notre propre sécurité.

Nous examinerons aussi quelle forme donner à notre engagement dans la région du Moyen-Orient élargi et de l’Afrique du Nord ; quelle aide apporter, en cas de demande, par nos conseils et notre assistance ; et quels bénéfices la sécurité de tous nos pays peut en retirer.

Sur ce, je voudrais remercier les représentants des médias et leur dire au revoir.