L'OTAN sauve l'équipage du Montecristo

  • 11 Oct. 2011 -
  • |
  • Mis à jour le: 14 Oct. 2011 10:41

Plus tôt dans l'après-midi, l'OTAN a mené à bien une intervention coordonnée visant à sauver l'équipage du navire marchand Montecristo, à quelque 200 milles marins au sud est des côtes omanaises. Les onze pirates qui ont attaqué le navire se sont rendus à l'équipe OTAN d'arraisonnement sans opposer aucune résistance. Les membres de l'équipage, qui étaient parvenus à s'enfermer dans la salle des machines, sont tous sains et saufs.

Deux unités navales de l'Alliance qui contribuent à l'opération OTAN de lutte contre la piraterie, à savoir le navire auxiliaire Fort Victoria et le navire américain De Wert, ainsi qu'un avion de patrouille maritime des États-Unis, ont participé à l'opération de sauvetage. Le De Wert était le premier navire de guerre de l'OTAN à atteindre le Montecristo, et il a évalué la situation alors que l'équipe OTAN d'arraisonnement se préparait à intervenir.

L'abordage a eu lieu rapidement. Les onze pirates se sont montrés obéissants, et ils se sont rendus sans opposer aucune résistance. Les membres d'équipage du Montecristo, alors qu'ils se trouvaient encore dans la salle des machines, sont parvenus à communiquer avec l'équipe OTAN d'arraisonnement pour lui faire savoir qu'ils étaient tous sains et saufs.

Informations générales

L'OTAN participe aux opérations internationales de lutte contre la piraterie au large de la corne de l'Afrique depuis décembre 2008. La mission, qui consistait au départ à escorter des navires de l’ONU et du Programme alimentaire mondial (opération Allied Provider) et à protéger la marine marchande dans le Golfe d’Aden (opération Allied Protector), s'est élargie. En plus de ces activités, et dans le cadre de l'opération la plus récente (Ocean Shield), l’OTAN s'emploie, avec d’autres organismes internationaux, à aider les pays de la région à développer leur capacité de lutter contre la piraterie avec leurs propres moyens.

Le 1er Groupe maritime permanent OTAN (SNMG1) est en permanence au service de l'OTAN. Il s'agit d'un groupe naval multinational qui permet à l'Alliance de répondre rapidement à une situation de crise n'importe où dans le monde. Groupe opérationnel autonome et performant, le SNMG1 est l'un des quatre éléments maritimes permanents qui forment un noyau adaptable autour duquel l’OTAN peut constituer une force plus importante capable d’accomplir toute une série de missions telles que l’évacuation de non‑combattants, la gestion des conséquences, la lutte contre le terrorisme, la réponse aux crises et les opérations d’embargo.

L'OTAN a montré qu'elle restait déterminée à lutter contre la piraterie en prolongeant l'opération Ocean Shield jusqu'en décembre 2012.