L’OTAN continue d’accroître la pression sur le régime de Kadhafi à Tripoli

  • 06 Jun. 2011 -
  • |
  • Mis à jour le: 06 Jun. 2011 13:47

NAPLES – Manifestant sa résolution croissante à mettre un terme à la violence exercée par le régime du colonel Kadhafi à l’encontre de la population civile, les aéronefs de l’OTAN ont effectué des frappes intensives et soutenues contre des installations favorables à Kadhafi à Tripoli tout au long de la journée et de la nuit du 5 juin 2011. Ces frappes ont notamment visé des centres de commandement et de contrôle, un certain nombre d’installations de soutien militaires et des emplacements d’armes antiaériennes.

Les cibles touchées au cours de la nuit étaient essentielles à la capacité des forces favorables à Kadhafi d’atteindre la population civile – et constituaient essentiellement le point central du réseau de commandement de Kadhafi - et nous continuerons d’en saper les fondations jusqu’à ce que cesse la violence contre la population libyenne,” a déclaré le général de corps d’armée Charles Bouchard, Commandant de l’opération Unified Protector.

L’opération UNIFIED PROTECTOR est conduite par l’OTAN en vertu de la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU, qui exige un arrêt immédiat de toutes les attaques contre les civils et autorise toutes les mesures nécessaires destinées à protéger les populations et les zones civiles menacées d’attaque en Libye.