Point de presse

du secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, après la réunion du Conseil de l’Atlantique Nord

  • 16 Apr. 2014
  • |
  • Mis à jour le: 16 Apr. 2014 16:27

Bonjour Mesdames et Messieurs,

Nous venons de prendre de nouvelles mesures en réaction à la crise ukrainienne.

Nous nous accordons à penser qu’une solution politique est la seule voie possible.

L’OTAN appuie sans réserve les pourparlers de Genève et l’ensemble des efforts déployés par la communauté internationale pour trouver une solution politique qui réponde aux aspirations démocratiques de la population ukrainienne tout entière et qui respecte la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Nous adressons un appel à la Russie pour qu’elle fasse partie de la solution. Pour qu’elle cesse de déstabiliser la situation en Ukraine, retire ses troupes des abords de la frontière et fasse clairement comprendre qu’elle ne soutient pas les actions violentes des groupes de séparatistes prorusses puissamment armés.

L’OTAN a pour tâche essentielle de protéger et de défendre les Alliés. Nous avons déjà pris une série de mesures, parmi lesquelles le renforcement de notre mission de police du ciel dans les États baltes et l’envoi d’AWACS pour des vols de surveillance au-dessus de la Pologne et de la Roumanie.

Aujourd’hui, nous avons arrêté une série de nouvelles mesures militaires pour renforcer notre défense collective et démontrer la force de la solidarité des Alliés.

Nous aurons davantage d’appareils dans les airs et davantage de navires sur les mers. Et notre état de préparation à terre sera accru.

Ainsi, les appareils assurant la police du ciel vont multiplier les sorties dans la région de la Baltique. Les Alliés vont déployer des navires en mer Baltique, en Méditerranée orientale et ailleurs, selon les besoins. Ils vont aussi déployer des hommes pour rehausser notre état de préparation et intensifier nos activités d’entraînement et nos exercices. Nos plans de défense vont être revus et renforcés.

Nous allons commencer à appliquer ces mesures sur-le-champ. D’autres suivront, si nécessaire, dans les semaines et les mois à venir.

Les décisions que nous avons prises aujourd’hui relèvent de la défense, de la dissuasion et de la désescalade. Elles cadrent parfaitement avec nos engagements internationaux.

Le message envoyé par ces décisions est clair : l’OTAN protégera tous les Alliés et prendra des mesures de défense contre toute menace qui compromettrait notre sécurité fondamentale.

C’est là un engagement ferme de notre part.

Video