NATO - North Atlantic Treaty Organization

Subventions de coparrainage offertes par la Division Diplomatie publique de l'OTAN

Rôle de la Section Relations publiques de la Division Diplomatie publique

La Section Relations publiques a pour objectif de mieux faire connaître l'OTAN, ses valeurs, ses politiques ainsi que ses activités, et de favoriser le débat sur les questions touchant à la paix, à la sécurité et à la défense. Pour ce faire, la Section organise et appuie toute une série d'activités de diplomatie publique – conférences, séminaires, visites d'information, par exemple – s'adressant à des faiseurs d'opinions, à des professionnels, à la génération montante et à d'autres publics concernés.

Coparrainage d'activités de diplomatie publique liées à des questions touchant à la paix et à la sécurité

Toute demande de coparrainage doit impérativement être soumise deux mois avant l'événement

Un coparrainage est possible, sous la forme de subventions offertes par la Division Diplomatie publique, pour des conférences, des séminaires, des ateliers et d'autres activités de diplomatie publique, comme des projets en ligne ou multimédias numériques, sur des questions relatives à la paix et à la sécurité. Ces subventions sont habituellement destinées aux ONG, aux universités, aux cercles de réflexion et autres organisations pertinentes de la société civile. Les projets subventionnés doivent porter sur différentes questions à l'agenda de l'OTAN, et la priorité est donnée aux projets en rapport avec les thèmes suivants :



 La Division Diplomatie publique de l'OTAN se fonde sur les critères ci-après pour sélectionner les projets qui feront l'objet d'un coparrainage :

  • adéquation avec l'agenda et les priorités de l'OTAN en matière de communication ;
  • valeur éducative et/ou intérêt s'agissant de l'examen public des questions touchant à la paix et à la sécurité ; contribution du projet à l'objectif de l'OTAN consistant à favoriser un débat éclairé sur les questions de sécurité ;
  • attentes concernant l'impact et la portée du projet ;
  • capacité du demandeur à utiliser les ressources avec efficience pour parvenir au résultat attendu.  

Il est signalé aux demandeurs des pays partenaires que, dans chacun de ces pays, l'ambassade d'un des États membres de l'OTAN joue le rôle d'ambassade point de contact et sert d'intermédiaire pour la diffusion d’informations et l'accompagnement de programmes (voir la liste actuelle des ambassades points de contact de l'OTAN dans les pays partenaires). En Russie, en Ukraine et en Géorgie, ce sont des bureaux de l'OTAN qui servent de point focal pour l'information et la documentation. Les demandeurs des pays partenaires devraient être en liaison avec l'ambassade point de contact ou le bureau de l'OTAN pendant toutes les phases d'un projet parrainé par l'OTAN. 

En règle générale, l'OTAN ne prendra pas en charge plus de 50 % du coût total. Il peut être dérogé à cette règle en fonction de la qualité du projet (voir la partie 5 du formulaire OTAN de demande de subvention, « Règles financières applicables aux organismes demandeurs de subventions OTAN pour un projet / programme de diplomatie publique »). En général, seules peuvent être acceptées pour remboursement par l'OTAN les dépenses ayant trait au transport aller-retour, aux nuits d'hôtel et aux repas des participants, à la location de salles de conférences, à l'impression et à la distribution des programmes ainsi que des actes de la conférence, et aux travaux administratifs directement liés à l'activité en question (à l'exclusion des frais courants qui auraient été encourus même si l'activité n'avait pas eu lieu). Les salaires des agents de l'organisme demandeur ayant travaillé directement à l'organisation de l'activité peuvent être remboursés à concurrence de 5 % du budget total approuvé par l'OTAN. Les dépenses engagées à ce titre doivent être étayées par des justificatifs, signés par le responsable financier de l'organisme. La version définitive des rapports doit impérativement être envoyée dans les trois mois suivant l'événement. Pour plus d'informations, il est recommandé de consulter les Règles financières applicables aux organismes qui demandent des subventions à l'OTAN pour l'organisation de conférences et de séminaires.

Les ressources dont l'OTAN dispose pour les activités d'information sont limitées et le soutien que la Division Diplomatie publique peut offrir s'agissant des projets de coparrainage est bien loin de correspondre aux demandes qu'il reçoit.
En règle générale, l'OTAN ne parraine pas une même organisation à plusieurs reprises au cours d'une année civile donnée.

Pour plus d'informations sur le Programme OTAN pour la science au service de la paix et de la sécurité (SPS), cliquez ici.