Bureau de liaison de l’OTAN (NLO) en Ukraine

Aperçu

  • Mis à jour le: 23 Nov. 2011 16:58

Mission

  • Faciliter la coopération pratique dans le cadre de la Commission OTAN‑Ukraine
  • Renforcer la coopération entre l’OTAN et les autorités ukrainiennes

Tâches

  • Assurer la liaison avec les autorités ukrainiennes, OTAN, alliées et partenaires
  • Conseiller l’Ukraine et l’OTAN sur la coopération en cours ou future
  • Faciliter les programmes, les projets, les événements, les visites

Principaux partenaires ukrainiens

  • Les hauts responsables (« core executive ») : le Cabinet des ministres, le Conseil de sécurité nationale et de défense, l’administration présidentielle
  • Le ministère des Affaires étrangères
  • La Verkhovna Rada (Parlement)
  • Le ministère de la Défense / les forces armées
  • Les institutions du secteur de la sécurité : le Service de sécurité, le Service du renseignement extérieur, le ministère de l’Intérieur, le ministère des Situations d’urgence, le Service d’Etat des gardes-frontières
  • D’autres ministères : Économie, Politique industrielle, Finances
  • Les organisations de la société civile impliquées dans les questions de défense et de sécurité

Priorités actuelles

  • Renforcement de la mise en oeuvre par l’Ukraine des réformes euro‑atlantiques au sens large :
    • Aider l’Ukraine à planifier et mettre en oeuvre les programmes nationaux annuels (ANP)
    • Améliorer la coordination interministérielle
  • Intensification du dialogue politique et pratique OTAN-Ukraine
    • Engagement intensif à un niveau politique élevé
    • Dialogue intensifié sur les réformes
    • Consultation sur les questions de sécurité nationale et de sécurité régionale
    • Groupes de travail conjoints OTAN-Ukraine sur la réforme de la défense / la coopération technique / la sécurité économique
  • Soutien à la transformation et à la gouvernance démocratique des secteurs de la défense et de la sécurité :
    • Contrôle parlementaire et exécutif
    • Mise en oeuvre de la stratégie de sécurité nationale ; amélioration du système de sécurité nationale
    • Renforcement de la gestion démocratique : aide d’experts et formation de fonctionnaires (programme du JWGDR sur le perfectionnement professionnel)
    • Renforcement de l’impact de la société civile sur les questions de défense et de sécurité nationale (Réseau de partenariats OTAN‑Ukraine pour le développement de l’expertise de la société civile)
  • Soutien aux opérations et renforcement de l’interopérabilité face aux défis communs :
    • KFOR, opération Active Endeavor, FIAS, NTM Iraq
    • Commandements & états-majors efficaces et interopérables aux niveaux stratégique/opératif
    • Capacités déployables, interopérables, soutenables aux niveaux opératif/de l’unité
    • Nouvelles menaces sécuritaires, et notamment lutte contre le terrorisme et cyberdéfense
  • Règlement de problèmes hérités du passé :
    • Destruction, sûreté & sécurité des munitions (fonds d’affectation spéciale OTAN/PPP pour la démilitarisation des munitions)
    • Protection sociale des militaires déjà dégagés des cadres ou devant l’être (programme de réinsertion OTAN-Ukraine)

Généralités

  • Bureau créé en avril 1999 ; colocalisation avec la Direction Intégration euro‑atlantique de l’état-major général
  • Effectif de 16 personnes : chef civil (Pologne/siège de l’OTAN) ; 1 civil OTAN (Estonie) ; 3 militaires OTAN (Lituanie, Pologne, Allemagne); 4 civils ukrainiens + 3 équipes de projet (actuellement 7 personnes)
  • Étroite coopération avec le Centre d’information et de documentation de l’OTAN à Kiev.