NATO - North Atlantic Treaty Organization

Date sort in ascending ordersort in descending order Title
15 Aug. 2014

Le sommet du pays de Galles mettra l'accent sur la réactivité, déclare le secrétaire général de l'OTAN, en visite au Danemark

Le sommet de l'OTAN qui se tiendra le mois prochain au pays de Galles mettra l'accent sur la réactivité, qui doit permettre à l'Alliance de faire face à toute la gamme des menaces, a déclaré le secrétaire général, Anders Fogh Rasmussen, au cours d'une visite à Copenhague ce vendredi 15 août. « Nous adopterons un plan d'action « réactivité » pour que notre Alliance gagne en souplesse et en rapidité », a-t-il indiqué.

14 Aug. 2014

En Norvège, le secrétaire général discute de l'adaptation de l'OTAN

Comme le secrétaire général Anders Fogh Rasmussen l'a indiqué le jeudi 14 août lors d'une visite en Norvège, l'OTAN doit s'adapter à des défis de sécurité tels que les actions illégales de la Russie en Ukraine. « Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, un pays d'Europe s'est emparé par la force du territoire d'un autre pays, et nous devons nous adapter », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse avec le premier ministre norvégien, Mme Erna Solberg.

13 Aug. 2014

La coopération transatlantique au centre de la visite du secrétaire général en Islande

Lors de la visite du secrétaire général, Anders Fogh Rasmussen, en Islande le mercredi 13 août, les discussions ont principalement porté sur le rôle tout à fait unique que l'OTAN joue en offrant un cadre pour la coopération transatlantique. « La relation transatlantique est au cœur de l'OTAN. Grâce à la coopération entre l'Amérique du Nord et l'Europe, nos citoyens vivent dans un monde plus sûr et nos pays sont plus forts. Et l'Islande incarne véritablement cette relation transatlantique », a-t-il déclaré.

12 Aug. 2014

Déclaration du secrétaire général de l'OTAN à propos de la situation en Iraq

Je me félicite de la décision du président iraquien Fouad Massoum de nommer M. Haïdar al-Abadi comme premier ministre désigné d’Iraq. C’est un pas important dans le processus constitutionnel de formation d’un nouveau gouvernement. J’engage le premier ministre désigné et tous les dirigeants politiques iraquiens à œuvrer à la formation rapide d’un gouvernement inclusif qui représente les intérêts et réponde aux aspirations légitimes de tous les Iraquiens.

7 Aug. 2014

L’Ukraine peut être assurée du soutien de l’OTAN, a déclaré le secrétaire général à Kiev

L’OTAN se tient aux côtés de l’Ukraine et, au sommet que l’Alliance tiendra le mois prochain au pays de Galles, elle cherchera à renforcer le partenariat qu’elle entretient avec ce pays, a déclaré le secrétaire général, M. Anders Fogh Rasmussen, au cours de sa visite à Kiev ce jeudi 7 août 2014. « Le soutien de l’OTAN en faveur de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine est indéfectible. Notre partenariat existe de longue date. Nos liens sont solides, et en réponse à l’agression russe, l’OTAN coopère d’autant plus étroitement avec l’Ukraine à la réforme des forces armées et des institutions de défense de ce pays », a-t-il ajouté.

7 Aug. 2014

L’Ukraine peut être assurée du soutien de l’OTAN, a déclaré le secrétaire général à Kiev

L’OTAN se tient aux côtés de l’Ukraine et, au sommet que l’Alliance tiendra le mois prochain au pays de Galles, elle cherchera à renforcer le partenariat qu’elle entretient avec ce pays, a déclaré le secrétaire général, M. Anders Fogh Rasmussen, au cours de sa visite à Kiev ce jeudi 7 août 2014. « Le soutien de l’OTAN en faveur de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine est indéfectible. Notre partenariat existe de longue date. Nos liens sont solides, et en réponse à l’agression russe, l’OTAN coopère d’autant plus étroitement avec l’Ukraine à la réforme des forces armées et des institutions de défense de ce pays », a-t-il ajouté.

4 Aug. 2014

Le secrétaire général de l'OTAN, le premier ministre britannique et le SACEUR débattent de la crise en Ukraine

Le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a débattu de l'impact de la crise en Ukraine sur la sécurité collective de l'Alliance avec le premier ministre britannique, David Cameron, et le commandant suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), le général Philip Breedlove, au QG du Commandement allié Opérations à Mons (Belgique), ce lundi (4 août 2014). Le secrétaire général a déclaré que l'OTAN “est déterminée” à défendre tous les Alliés contre toute menace, quelle qu'elle soit. “Nous sommes à un point crucial de l'histoire : alors que nous nous remémorons les ravages causés par la Première Guerre mondiale, notre paix et notre sécurité sont une fois de plus remises en cause, aujourd'hui par l'agression de la Russie contre l'Ukraine. Et le tir criminel qui a abattu le vol MH17 a clairement montré qu'un conflit dans une partie de l'Europe peut avoir des conséquences tragiques dans le monde entier", a-t-il souligné.

1 Aug. 2014

2013 : les défis de sécurité émergents en point de mire du programme scientifique de l'OTAN

En 2013, 51 activités ont été lancées dans le cadre du programme pour la science au service de la paix et de la sécurité (SPS), toutes axées sur les réponses à opposer aux défis de sécurité émergents (contre-terrorisme, cyberdéfense, résilience face aux armes chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN)).

1 Aug. 2014

Des navires de l'OTAN au Canada pour des exercices de flotte opérationnelle

Trois navires du 2e Groupe maritime permanent OTAN (SNMG2) sont arrivés le jeudi 31 juillet 2014 au port de Halifax (Canada) pour y faire escale avant d'effectuer des exercices avec les marines américaine et canadienne. Le commandant du Groupe, le contre amiral Brad Williamson, a indiqué que l'exercice devant se dérouler en Amérique du Nord visait à tester la réactivité des forces navales de l'OTAN dans le cadre d'un entraînement conjoint. « Je me réjouis à la perspective d'opérer avec les unités américaine, canadienne, allemande et turque qui participent à l'exercice », a-t-il déclaré, ajoutant que l'exercice du Groupe opérationnel était l'une des nombreuses occasions « de promouvoir l'interopérabilité transatlantique et de renforcer davantage l'état de préparation des forces de l'OTAN ».

30 Jul. 2014

Déclaration du secrétaire général sur le Traité FNI

Les États-Unis ont informé le Conseil de l'Atlantique Nord des considérations les ayant amenés à déterminer que la Fédération de Russie avait enfreint les obligations qui sont les siennes en vertu du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), par lequel elle s'est engagée à ne pas posséder ni produire de missile de croisière à lanceur terrestre d'une portée comprise entre 500 et 5 500 kilomètres, ni effectuer des essais de vol d'un tel missile, et à ne pas posséder ni produire de lanceurs de tels missiles.