Le secrétaire général de l’OTAN salue l'engagement de l'Estonie en faveur de la défense intelligente

  • Mis à jour le: 30 Jan. 2012 17:19

Le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, s'est rendu les 19 et 20 janvier 2012 en Estonie, où il a rencontré le président, Toomas Hendrik Ilves, le premier ministre, Andrus Sansip, ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Urmas Paet. Le secrétaire général a également visité le Centre d'excellence pour la cyberdéfense en coopération, à Tallinn, et il s'est entretenu avec le ministre de la Défense, Mart Laar.

NATO Secretary General Anders Fogh Rasmussen (right) and President of Estonia Toomas Hendrik Ilves (left)

Au cours de cette visite, le secrétaire général a prononcé un discours à l'université de Tallinn, dans lequel il a salué la manière dont l'Estonie, en pleine crise économique, investit dans la défense.

M. Rasmussen a souligné qu'il était essentiel de maintenir les dépenses de défense à un niveau adéquat pour montrer que les Alliés continuent de prendre la sécurité au sérieux dans la période d'austérité et d'incertitude actuelle. « C'est pourquoi, a-t-il déclaré, je suis particulièrement sensible à la décision prise par le gouvernement estonien de faire passer ses dépenses de défense à 2 % du PIB cette année. Il s'agit là d'une mesure importante et d'un engagement tout à fait bienvenu. C'est aussi un excellent exemple à suivre ».

Le secrétaire général a ajouté que l'Estonie et ses voisins baltes adoptaient des approches novatrices et qu'ils apportaient une contribution précieuse à l'OTAN. « La crise économique a été pour vous l'occasion d'entreprendre d'importantes réformes dans le secteur de la défense.  En rationalisant vos structures militaires et en les rendant plus efficaces, vous avez pu réaliser des économies substantielles.  Et vous avez investi l'argent économisé dans ce qui était prioritaire : les besoins opérationnels et des capacités plus exploitables.  C'est une grande leçon pour toute l'Alliance. »

Pendant sa visite, le secrétaire général a également évoqué la préparation du sommet de l'OTAN qui se tiendra prochainement à Chicago et il a remercié le président Toomas Hendrik Ilves et son gouvernement pour la précieuse contribution de l'Estonie aux opérations de l'Alliance. L'une des grandes questions à l'ordre du jour du sommet de Chicago sera le concept de défense intelligente, qui permet aux Alliés d'augmenter l'efficacité de leurs dépenses de défense en mettant davantage l'accent sur la définition de priorités, la spécialisation et la coopération. « Les Alliés baltes montrent que, si les pays ne peuvent pas dépenser plus, ils peuvent dépenser mieux », a indiqué M. Rasmussen, qui considère que la défense intelligente est appelée à devenir un « principe directeur de l'Alliance ».