NATO - North Atlantic Treaty Organization

Le Président du Comité militaire

Le président du Comité militaire est le plus haut responsable militaire de l’OTAN. Il est en effet le principal conseiller du secrétaire général et le canal par lequel l’avis consensuel des 28 chefs d'état-major de la défense des pays de l’OTAN est soumis aux organes décisionnels politiques de l’Alliance. Il gère les activités courantes du Comité militaire, la plus haute instance militaire de l’OTAN, et agit en son nom.

Le président est également le porte-parole du Comité militaire et son représentant ; il est donc le principal porte-parole de l’Alliance sur toutes les questions militaires.

Actuellement, le président du Comité militaire est le général danois Knud Bartels, qui a pris ses fonctions le 2 janvier 2012.

  • Tâches et responsabilités

    Le président tient son autorité du Comité militaire auquel il rend compte de l’exécution de son mandat.

    Il préside toutes les réunions du Comité militaire ; en son absence, c’est le président délégué qui le remplace.

    Le président est à la fois le porte-parole du Comité militaire et son représentant. Il en gère les activités courantes et établit, pour le compte du Comité, les directives et orientations nécessaires à l’intention du Directeur de l'État-major militaire international et des commandants stratégiques de l’OTAN. Il représente le Comité militaire aux réunions de haut niveau, notamment celles du Conseil de l'Atlantique Nord, du Comité des plans de défense et du Groupe des plans nucléaires, où il donne des avis sur les questions militaires le cas échéant.

    De par ses fonctions, le président du Comité militaire a également un important rôle public à jouer ; il est en effet, pour les questions militaires, le principal porte-parole militaire de l’Alliance dans les contacts avec la presse et les médias. Il effectue des visites officielles et représente le Comité militaire, tant dans les pays membres de l’OTAN que dans les pays avec lesquels l’OTAN s’emploie à nouer des liens plus étroits dans le cadre des partenariats officiels, par exemple le Partenariat pour la paix, le Conseil de partenariat euro-atlantique, le Conseil OTAN-Russie, la Commission OTAN-Ukraine et le Dialogue méditerranéen, et avec les pays non-OTAN fournisseurs de troupes aux opérations de l’OTAN.

    Il préside également le Conseil académique consultatif du Collège de défense de l’OTAN.

  • Processus de sélection et mandat

    Le président du Comité militaire est élu parmi les chefs d'état-major de la défense des pays de l’OTAN et nommé pour un mandat de trois ans. Le président élu du Comité militaire aura été de préférence chef d'état-major de la défense ou aura occupé une fonction équivalente dans son pays, et il doit être un officier non américain quatre étoiles ou l’équivalent dans son pays.