NATO - North Atlantic Treaty Organization

Emploi au secrétariat international de l'OTAN

Agents temporaires

Le Secrétariat international (SI) de l’OTAN élargit sa base de données de candidats potentiels pouvant être engagés pour une courte durée en tant qu’agents temporaires au siège de l’OTAN, à Bruxelles.

Les candidat(e)s doivent être ressortissant(e)s d’un pays membre de l'OTAN, avoir des compétences dans une discipline pertinente pour l’Alliance et maîtriser l'anglais ou le français (une bonne connaissance de l’autre langue étant un atout).

Nous sommes particulièrement intéressés par des candidat(e)s qui ont un bagage à offrir dans des domaines comme la diplomatie, l’élaboration de politiques, le management, les affaires publiques, la gestion de projets, l’informatique, le secrétariat ou le soutien administratif, ou encore dans des métiers techniques, qui résident déjà à Bruxelles et qui sont titulaires d’une habilitation de sécurité.

Pour poser sa candidature, il faut télécharger et remplir le formulaire (Word/360Kb), et l'envoyer, avec un curriculum vitae à jour, par courrier électronique, à l’adresse interimstaff@hq.nato.int.

On notera que ce faisant on ne pose pas sa candidature à un poste précis.  Un accusé de réception sera transmis à chaque candidat(e). Les informations reçues seront conservées dans une base de données (réservée aux affectations temporaires) et les candidats potentiels seront avertis si une possibilité correspondant à leur profil se présente.

NB : Le Service Recrutement du SI de l’OTAN n’est pas en mesure de répondre aux demandes d’information sur les emplois temporaires.  Toute question à ce propos doit être envoyée à l'adresse électronique mentionnée ci-dessus.

Il s’agit d’une condition préalable à l’engagement d’un agent temporaire : l’Organisation doit avoir reçu un certificat d’habilitation de sécurité du gouvernement du(des) pays dont le/la candidat(e) est ressortissant(e).

Si l’Organisation reçoit la candidature d’une personne hautement qualifiée qui n’est pas titulaire d’une habilitation de sécurité, elle peut décider, après avoir consulté la personne concernée, de demander aux autorités du (des) pays dont elle est ressortissante de lancer la procédure en vue de l’obtention de l’habilitation en question. Cette procédure peut prendre plusieurs mois.

Toutes les données seront traitées conformément à la politique de protection des données.