L'OTAN et les Partenaires partagent leur savoir-faire en matière de défense CBRN

  • 29 Apr. 2009
  • |
  • Mis à jour le: 05 May. 2009 15:51

Dans le cadre des efforts globaux menés par l'Alliance afin de lutter contre la prolifération des armes de destruction massive (ADM), l'OTAN organisera le 29 avril une démonstration de défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN) au Centre belge pour la défense CBRN interarmées, à Jambes (près de Namur).

Cette activité devrait réunir de nombreux spécialistes de pays membres de l'OTAN, de pays participant au Conseil du Partenariat euro-atlantique (CPEA), au Dialogue méditerranéen et à l'Initiative de coopération d'Istanbul, et de pays partenaires tels que l'Australie, le Japon et la République de Corée, ainsi que des représentants de l'Union européenne et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Elle a pour objectif de permettre un échange de vues et une mise en commun des méthodes qui ont fait leurs preuves dans le domaine du développement des capacités de défense CBRN, et d'examiner les moyens d'améliorer la coopération civile et militaire lors des opérations de gestion des crises. Les experts s'intéresseront aux principales capacités de défense CBRN de l'OTAN, parmi lesquelles figurent l'alerte et le compte rendu CBRN, le commandement, le contrôle et la communication CBRN, la détection, l'identification et le contrôle CBRN (y compris les laboratoires d’analyses CBRN déployables) et l'appui à la gestion du risque (comme dans le cas de la neutralisation des explosifs et munitions CBRN et de la neutralisation des dispositifs explosifs de circonstance).

Les participants recevront également des informations sur les travaux du Centre euro-atlantique de coordination des réactions en cas de catastrophe (EADRCC) de l'OTAN.

Le même jour, ils auront l'occasion d'assister à la simulation, en conditions réelles, d'une opération d'interdiction maritime faisant appel à des moyens de reconnaissance radiologique aérienne, ainsi qu'à un exercice de gestion des conséquences dans le cadre d'un scénario de simulation d'un accident, auquel participeront une unité locale de pompiers civils et une équipe de décontamination de l'OTAN.

Cet événement sera accessible aux médias. Pour obtenir de plus amples informations, prière de prendre contact avec le commandant Yves Dubucq, par téléphone (+32/81/323953) ou par courrier électronique (yves.dubucq@mil.be), au Centre belge pour la défense CBRN interarmées, à Jambes.