Décollage à Chicago du programme OTAN relatif à la capacité alliée de surveillance terrestre (AGS)

  • 20 May. 2012
  • |
  • Mis à jour le: 21 May. 2012 01:22

Les pays de l'OTAN ont franchi une étape importante vers la mise en place d'une capacité de reconnaissance et de surveillance terrestres appartenant à l'OTAN et exploitée par elle. Un contrat d'acquisition pour le système AGS a été signé le 20 mai 2012 en marge du sommet de l'OTAN à Chicago, ce qui ouvre la voie à la fourniture d'une capacité vitale au profit de l'ensemble des pays membres de l'OTAN. Le système AGS, qui appartiendra à l'OTAN et sera exploité par elle, sera pleinement opérationnel en 2017.

View of Chicago

Le secrétaire général délégué de l’OTAN, M. Alexander Vershbow, a pris la parole à cette occasion en présence des ministres de la Défense des pays de l'OTAN.
« C'est un grand jour pour le programme AGS », a déclaré le secrétaire général délégué.  « La signature du contrat d'acquisition du système AGS est une étape importante sur la voie de la mise en place de cette capacité essentielle au bénéfice de l'Alliance.  Nous allons ainsi passer du stade des consultations au stade de la mise en œuvre.  D'une idée à un programme.  D'un document posé sur un bureau à une capacité utilisée à une altitude de 60 000 pieds. »

Le contrat d'acquisition de l'AGS porte sur l'achat et sur l'exploitation et la maintenance initiales d'aéronefs sans pilote équipés de capteurs radar de surveillance terrestre évolués. Grâce à ce système, les forces de l'OTAN disposeront d'une capacité de renseignement, de surveillance et de reconnaissance longue endurance en temps réel pour une large gamme de missions, dont la protection de forces terrestres, la gestion de crise, les opérations de soutien de la paix, la sécurité maritime et des frontières et l'aide humanitaire.

« La décision de faire avancer le programme AGS dans le climat économique difficile que nous connaissons aujourd'hui est un message fort », a ajouté le secrétaire général délégué.  

Le contrat d'acquisition a été signé par l'Agence de gestion de l'AGS de l'OTAN (NAGSMA), qui représente les 13 Alliés appelés à acquérir le système AGS au bénéfice de tous les pays de l'Alliance, et par le contractant industriel principal.  Exploité sous le commandement de l'OTAN, le système AGS constituera la plus importante source de données pour le dispositif OTAN de renseignement, de surveillance et de reconnaissance interarmées (JISR).