Coopération en mer entre l'OTAN et la Russie

  • Mis à jour le: 28 Jan. 2011 14:30

La rencontre au large de la corne de l'Afrique entre le commodore Michiel Hijmans, commandant de la mission OTAN de lutte contre la piraterie (Opération Ocean Shield) et le commandant Pyotr Podkopailo du groupe opérationnel russe constitue un autre exemple de l'amélioration des relations OTAN-Russie.

Le navire de guerre russe Amiral Vinogradov, qui escortait un convoi de navires marchands, a croisé le vaisseau-amiral de l'OTAN, HNLMS De Ruyter, alors en patrouille dans la zone.

L'OTAN participe aux opérations internationales de lutte contre la piraterie au large de la corne de l'Afrique depuis décembre 2008. La mission initiale, escorte de navires marchands affrétés par l'ONU et le Programme alimentaire mondial dans le cadre de l'opération Allied Provider, s'est élargie à la protection de la navigation dans le Golfe d'Aden (opération Allied Protector). L'opération Ocean Shield, dernière mission en date s'inscrivant dans la ligne de ces activités, a vu l'OTAN œuvrer aux côtés d'autres marines internationales au renforcement de la coopération et de la coordination de ces efforts.

Les responsables russes ont été accueillis à bord de la frégate de la marine néerlandaise, où s'est tenue une réunion dans un esprit constructif, les deux parties partageant des informations sur leurs opérations de lutte contre la piraterie et évoquant la possibilité de mener des opérations et des exercices en partenariat. Cette coopération illustre l'amélioration des relations entre l'OTAN et la Fédération de Russie, comme suite au sommet que l'Alliance a tenu l'année dernière.

Cela fait maintenant plusieurs années que la Russie envoie des navires dans le Golfe d'Aden pour assurer la protection de la navigation contre la piraterie. Leur mission consiste essentiellement à escorter les convois depuis la mer Rouge jusque dans l'océan Indien, et s'apparente grandement à l'opération Ocean Shield de l'OTAN.

À la fin de la réunion, le commodore Hijmans a déclaré, « la coordination entre nos forces évolue progressivement vers une coopération pratique. Nous avons chacun une mission à remplir, mais nous sommes convenus d'envisager des actions et des exercices à mener en commun lorsque c'est possible. La réunion d'aujourd'hui nous aidera certainement à lutter ensemble contre la piraterie dans la région et à renforcer les liens entre la Russie et l'OTAN ».