Le Secrétaire général de l’OTAN s’entretient avec le Roi Abdallah II de Jordanie

  • Mis à jour le: 19 Apr. 2012 18:51

Lors d'un entretien le mardi 17 avril 2012 au siège de l'OTAN, le secrétaire général, Anders Fogh Rasmussen, a remercié Sa Majesté le Roi Abdallah II de Jordanie pour le précieux partenariat avec son pays en matière de sécurité.

His Majesty King Abdullah II of Jordan is welcomed by NATO Secretary General Anders Fogh Rasmussen upon his arrival at NATO Headquarters

Le secrétaire général a expliqué au Roi Abdallah que la Jordanie restait un partenaire essentiel de l'OTAN dans la région. Il a souligné que les vingt-huit pays membres de l’Alliance et la Jordanie étaient confrontés aux mêmes défis de sécurité, notamment le terrorisme, les armes de destruction massive et les États faillis. De ce fait, les deux parties doivent œuvrer ensemble à la sécurité future.

Le secrétaire général et le Roi ont profité de leur entretien pour réexaminer la coopération entre l'OTAN et la Jordanie dans le cadre du Dialogue méditerranéen, ainsi que la précieuse contribution que le pays fournit aux missions de l'OTAN. Ils ont également évoqué le sommet que l'OTAN tiendra le mois prochain à Chicago.

La Jordanie est l'un des partenaires les plus actifs de l'OTAN dans le cadre du Dialogue méditerranéen. Les deux parties ont établi un ambitieux programme de coopération individuel qui vise à renforcer la coopération dans des domaines comme les liens entre militaires, la formation linguistique et les plans civils d'urgence. Deux projets relevant de fonds d’affectation spéciale ont en outre permis de renforcer la capacité opérationnelle et technique des forces armées jordaniennes.

La Jordanie est un partenaire de sécurité important qui contribue aux missions dirigées par l’OTAN en Afghanistan et dans les Balkans, et plus récemment en Libye, où sa contribution et son soutien ont été très importants.