NATO - North Atlantic Treaty Organisation

18 Apr. 2012

Les ministres de la Défense des pays de l’OTAN préparent « les forces de l’OTAN à l'horizon 2020 »

Les ministres de la Défense des pays de l'OTAN, réunis le 18 avril au siège de l'Alliance, ont étudié la meilleure manière de garantir que l'OTAN disposera des capacités modernes dont elle aura besoin pour la prochaine décennie et au-delà.

L'OTAN a déjà accompli un travail important pour le développement des capacités de l'Alliance dans des domaines comme le renseignement, la surveillance et la reconnaissance. Au sommet que l’OTAN tiendra à Chicago les 20 et 21 mai prochains, les chefs d'État et de gouvernement poseront les bases des futures forces de l'Alliance jusqu'à l'horizon 2020.

« À Chicago, nous irons plus loin en approuvant une série spécifique d'engagements et de mesures, et en adoptant la nouvelle approche que nous appelons 'Défense intelligente' », a annoncé le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen.

Le concept de défense intelligente encourage les pays à optimiser l'efficacité de leurs dépenses de défense en mettant l'accent sur la définition plus précise des priorités, la spécialisation et la coopération multinationale dans leurs acquisitions de matériels modernes.

Au sommet de Chicago, les dirigeants des pays de l'Alliance devraient approuver une série de mesures dans le domaine de la défense portant notamment sur des projets multinationaux spécifiques, et s'engager fermement à placer la défense intelligente au cœur des activités de l'OTAN. Il devrait aussi s'agir de mesures visant à maintenir et renforcer les liens entre les forces armées des différents pays de l'OTAN.

« À Chicago, nous adopterons une série de mesures en matière de formation et d'entraînement, d'exercices et de technologie visant à faire en sorte que nos forces maintiennent les relations qu'elles ont forgées au cours de nos opérations. C'est ce que nous appelons l'Initiative d'interconnexion des forces », a précisé le secrétaire général.

Le sommet de Chicago s'appuiera sur les travaux déjà menés par l'OTAN en matière de capacités, et posera les bases d'autres travaux et d'une coopération plus étroite pour les années à venir.

« Cet ensemble de mesures dans le domaine de la défense ne sera pas une initiative unique, les choses ne s'arrêteront pas là. Il ne s'agit pas seulement de l'OTAN en 2012. Il ne s'agit pas d'un seul sommet. Il s'agit de faire en sorte que notre Alliance reste à même de remplir sa mission à long terme - à l'horizon 2020 et au-delà » a déclaré le secrétaire général.

Mis à jour le: 19-Apr-2012 18:38