NATO - North Atlantic Treaty Organization

Comité OTAN sur la dimension de genre

Le Comité OTAN sur la dimension de genre (NCGP) est un organe consultatif du Comité militaire (MC) sur les politiques en matière de parité hommes-femmes intéressant les forces armées de l'Alliance. Il se fait le promoteur de l’intégration de la dimension de genre, le but étant de prendre pleinement en compte les préoccupations et les expériences tant des femmes que des hommes dans la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques, programmes et opérations militaires.

Rôles et responsabilités

Pour assurer l’instauration et le maintien de la paix et de la sécurité, les opérations militaires menées aujourd’hui exigent une grande diversité de qualifications et de ressources. Les compétences – complémentaires – des personnels tant féminins que masculins sont essentielles à l'efficacité opérationnelle des opérations de l'OTAN, au regard en particulier de la nature toujours plus complexe de l'interaction civilo-militaire, des relations publiques et de la collecte du renseignement. La prise en compte de la dimension de genre dans tous les aspects des opérations de l’OTAN peut être bénéfique et avoir une incidence cruciale sur le renforcement de l’efficacité opérationnelle.

Responsabilités du Comité OTAN sur la dimension de genre :

  • faciliter l’échange, entre pays de l’Alliance, d’informations sur les politiques relatives à la parité hommes-femmes et à l’intégration de la dimension de genre ;
  • faciliter l’échange d’informations au sein de la structure de commandement de l’OTAN, et plus spécifiquement au siège de l’OTAN ;
  • se mettre en relation avec des organisations et agences internationales qui s’intéressent à la prise en compte de la dimension de genre dans les opérations militaires ainsi qu’aux questions relatives à la parité hommes-femmes ;
  • en tant que point de coordination OTAN, recueillir, analyser et diffuser les informations pertinentes fournies par les pays membres de l’OTAN et par les pays partenaires ;
  • conseiller le Comité militaire sur la thématique de la parité hommes-femmes, y compris au sujet de la mise en application des résolutions 1325 et 1820 du Conseil de sécurité des Nations Unies et des futures résolutions connexes de cette organisation ;
  • en réponse aux demandes du Comité militaire, donner des avis et apporter un soutien relatifs à des questions spécifiques se rapportant à la parité hommes-femmes.

Structure

Le NCGP se compose d’officiers supérieurs ou de hauts responsables civils de chaque pays de l’OTAN, dont la principale responsabilité réside dans le domaine de l'intégration de la dimension de genre. Le NCGP est constitué d'un comité exécutif et de délégués.

Il se réunit périodiquement, en session plénière ou restreinte, afin de fournir des orientations et de partager des informations. Le NCGP peut inviter un individu ou une agence à fournir des informations sur des sujets particuliers.

Afin de coopérer activement avec les 27 pays du Partenariat pour la paix et les sept pays du Dialogue méditerranéen, le NCGP invite généralement un représentant de chacun de ces pays à une journée de sa réunion annuelle.

Le Comité est soutenu dans ses activités par le Bureau OTAN sur la dimension de genre. Le bureau est le point de coordination permanent pour la collecte, la mise à disposition et le partage d’informations sur les programmes, politiques et procédures nationaux relatifs aux questions de parité hommes-femmes, y compris pour la mise en application des résolutions 1325 et 1820 des Nations Unies, et des futures résolutions connexes de cette organisation.

Historique

Pendant les années 1960 et 1970, diverses initiatives émanant d’officiers supérieurs féminins de l’Alliance débouchent sur l'organisation de plusieurs conférences. En 1973, un comité est créé et son premier mandat défini.

Le 19 juillet 1976, dans le document MC 249, le Comité militaire reconnaît officiellement le Comité du personnel féminin dans les forces de l’OTAN (CWINF), qui s'est réuni une fois par an depuis lors.

En 1988, un bureau permanent, le Bureau du personnel féminin dans les forces de l'OTAN (OWINF) est établi au sein de l’État-major militaire international (EMI). Il a pour vocation de fournir des informations sur les questions relatives à la parité hommes-femmes et à la diversité, et de soutenir les travaux du CWINF.

En mai 2009, le mandat du Comité est étendu : il porte désormais aussi sur l’intégration de la dimension de genre dans les opérations militaires de l'OTAN et, plus spécifiquement, appuie la mise en application des résolutions 1325 et 1820 des Nations Unies, ainsi que des futures résolutions connexes de cette organisation. Le comité est alors rebaptisé Comité de l'OTAN sur la dimension de genre.