NATO - North Atlantic Treaty Organisation

29 Jun. 2004

L'OTAN fait du Dialogue méditerranéen un véritable Partenariat, et lance l'Initiative de coopération d'Istanbul

<p>Réunis à Istanbul le 29 juin 2004, les dirigeants des pays de l'OTAN ont décidé de faire du Dialogue méditerranéen de l'Alliance un véritable Partenariat, et de lancer l'Initiative de coopération d'Istanbul avec des pays choisis de la région du Moyen-

Réunis à Istanbul le 29 juin 2004, les dirigeants des pays de l'OTAN ont décidé de faire du Dialogue méditerranéen de l'Alliance un véritable Partenariat, et de lancer l'Initiative de coopération d'Istanbul avec des pays choisis de la région du Moyen-Orient élargi.

Le Dialogue méditerranéen de l'OTAN a largement contribué à instaurer la confiance et la coopération entre l'OTAN et ses sept partenaires de la région méditerranéenne : Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Maroc, Mauritanie et Tunisie.

Le Dialogue méditerranéen renforcé contribuera à la sécurité et à la stabilité dans la région, par une coopération pratique accrue, par un renforcement de la dimension politique du Dialogue, par un appui au processus de réforme de la défense, par une coopération dans le domaine de la sécurité des frontières, par la réalisation de l'interopérabilité et la contribution à la lutte contre le terrorisme, le tout venant en complément d'autres actions internationales.

Dans le même temps, les dirigeants des pays de l'Alliance ont décidé de faire une offre de coopération à la région du Moyen Orient élargi en lançant l'Initiative de coopération d'Istanbul, favorisant une coopération bilatérale concrète avec les pays de la région qui sont intéressés, en commençant par les pays membres du Conseil de coopération du Golfe.

Cette Initiative vise à renforcer la sécurité et la stabilité par le biais d'un nouvel engagement transatlantique, en fournissant un avis adapté sur la réforme de la défense, l'établissement des budgets de la défense, la planification de la défense et les relations civilo-militaires, en encourageant la coopération entre militaires afin de contribuer à l'interopérabilité, en luttant contre le terrorisme par le partage de l'information et la coopération maritime, en luttant contre la prolifération des armes de destruction massive et leurs vecteurs, et contre les trafics.

Il est entendu que le terme "pays" figurant dans les documents n'exclut pas la participation de l'Autorité palestinienne à ces initiatives, sous réserve de l'approbation du Conseil.

Le renforcement du Dialogue méditerranéen de l'OTAN et le lancement de l'Initiative de coopération d'Istanbul sont le résultat de consultations de haut niveau conduites par le Secrétaire général délégué de l'OTAN avec les pays du bassin méditerranéen et de la région élargie, reposant sur le principe de la coresponsabilité. Ces deux initiatives constituent des processus complémentaires, progressifs et individualisés.

Mis à jour le: 03-Nov-2008 23:29