NATO - North Atlantic Treaty Organization

Coopération entre l’OTAN et la République de Corée

Left to right: NATO Secretary General Anders Fogh Rasmussen in bilateral discussion with President Park Geun-hye of the Republic of Korea

Yu Myung-hwan, alors ministre des Affaires étrangères et du Commerce de la République de Corée, avec le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen (mai 2010)

La République de Corée est l'un des partenaires mondiaux de l'OTAN. Partant du dialogue et de la coopération qui se sont instaurés depuis 2005, nos relations se sont approfondies suite à la signature, en septembre 2012, d'un programme individuel de partenariat et de coopération. Ces dernières années, la coopération s'est beaucoup axée sur la stabilisation de l'Afghanistan, notamment au travers du déploiement par la République de Corée d'un vaste contingent chargé de soutenir l'opération dirigée par l'OTAN.

L'OTAN développe des relations avec un certain nombre de pays qui se trouvent en dehors de la région euro‑atlantique et qui partagent avec l'Alliance les mêmes préoccupations stratégiques et les mêmes valeurs essentielles. Le concept stratégique de l'Alliance adopté en 2010 au sommet de Lisbonne a ouvert la voie à une politique de partenariat plus souple, offrant à tous les partenaires la même base de coopération et de dialogue. La mise en place d'un menu de coopération partenariale unique, ouvert à tous les partenaires de l'OTAN, a permis à la République de Corée d'accéder à un large éventail d'activités de coopération avec l'Alliance et de formaliser ses relations avec l'OTAN au travers du développement d'un programme individuel de partenariat et de coopération adapté aux intérêts du pays.

Le nouveau programme de partenariat approuvé en septembre 2012 favorisera un dialogue politique et une coopération pratique dans un certain nombre de domaines prioritaires communs, notamment la réponse au terrorisme, les opérations multinationales de soutien de la paix et le renforcement de l'interopérabilité, ainsi que la coopération dans le cadre du programme OTAN pour la science au service de la paix et de la sécurité.

Coopération pratique

La République de Corée contribue largement aux efforts de stabilisation en Afghanistan. En effet, entre 2010 et 2013, elle a dirigé une équipe de reconstruction provinciale (PRT) civilo-militaire intégrée de quelque 470 personnes dans la province de Parwan, PRT qui a contribué à développer les compétences du gouvernement provincial dans les domaines de la santé, de l'éducation, du développement rural et de la gouvernance. Dans le cadre du processus de transition vers une prise en charge de la sécurité par les Afghans, cette PRT a été dissoute et la responsabilité de ses activités transférée aux autorités afghanes. Une grande partie du contingent coréen a été redéployée à Bagram, au lieu d'être rapatriée.

À la réunion d'avril 2011 des ministres des Affaires étrangères des pays qui contribuent à la FIAS, la République de Corée a dévoilé un plan par lequel elle s'engage généreusement à allouer 500 millions de dollars, sur cinq ans, pour soutenir le développement des forces de sécurité nationales afghanes et le développement socioéconomique du pays. Dans le cadre de cet engagement, quelque 75 millions de dollars ont été alloués, entre 2011 et 2012, au fonds d'affectation spéciale consacré à l'Armée nationale afghane.

Dans le cadre de la coopération avec l'OTAN dans le domaine de la lutte contre la piraterie dans le Golfe d'Aden, les forces navales de la République de Corée ont escorté des navires marchands passant au large de la Corne de l'Afrique.

Dialogue politique

L'OTAN et la République de Corée ont engagé un dialogue en 2005. À l'époque, Ban Ki-Moon, alors ministre des Affaires étrangères, s'était adressé au Conseil de l'Atlantique Nord. Depuis, les relations ont évolué au travers d'un dialogue de haut niveau régulier avec les autorités de la République de Corée.

En novembre 2012, le secrétaire général adjoint de l'OTAN pour les affaires politiques et la politique de sécurité, M. Dirk Brengelmann, s'est rendu à Séoul pour prendre part à la cinquième série d'entretiens annuels de haut niveau avec le ministère des Affaires étrangères, entretiens axés sur la poursuite de la mise en œuvre du programme individuel de partenariat et de coopération.

En avril 2013, le secrétaire général de l'OTAN, M. Anders Fogh Rasmussen, a effectué une visite de trois jours en République de Corée, où il s'est entretenu avec la présidente, Mme Park Guen-hye, et des membres clés de son gouvernement pour examiner les possibilités d'élargissement de la coopération. Au cours de ce voyage, le secrétaire général a réaffirmé que l'OTAN condamne fermement les discours et actes provocateurs de la Corée du Nord, qui font peser une grave menace sur la paix, la sécurité et la stabilité régionales et internationales, et il a conclu sa visite par un bref passage dans la zone démilitarisée.