L'OTAN et le Moyen-Orient élargi

  • Mis à jour le: 04 Nov. 2008 01:19

Les perspectives du programme de coopération de l'OTAN avec les pays du Moyen-Orient élargi (l'Initiative de coopération d'Istanbul) ont été au centre d'une conférence à haut niveau qui s'est déroulée le 18 mars à Rome.

Les perspectives du programme de coopération de l'OTAN avec les pays duMoyen-Orient élargi (l'Initiative de coopération d'Istanbul) ont été aucentre d'une conférence à haut niveau qui s'est déroulée le 18 mars àRome.

Dans le cadre de l'Initiative de coopérationd'Istanbul, lancée au Sommet que l'OTAN a tenu à Istanbul en 2004, lespays intéressés du Moyen-Orient élargi se voient offrir despossibilités de coopération pratique avec l'OTAN, sur un planbilatéral, en commençant par les divers pays du Conseil de coopérationdu Golfe.

La conférence sur "L'OTAN et le Moyen-Orientélargi" a réuni plus de 100 hauts fonctionnaires, parlementaires,universitaires et spécialistes de la sécurité de l'OTAN et des pays duGolfe qui ont ainsi pu échanger leurs points de vue et examiner denouvelles idées sur la mise en œuvre de cette Initiative.

La première session a été consacrée aux défis en matière de sécuritédans la région. Lors de la deuxième session, les participants ontexaminé les perspectives de mise en œuvre de l'Initiative et ontsouligné qu'il importe de développer des relations de coopération entrel'OTAN et les pays intéressés du Moyen-Orient élargi.

Décrivant dans son discours les principes essentiels de l'Initiative decoopération d'Istanbul, le Secrétaire général de l'OTAN, M. Jaap deHoop Scheffer, a déclaré que "Ces relations correspondent tout àfait à un courant d'échanges à double sens, et c'est bien ainsi qu'ildevrait en être. L'Initiative jouira de la souplesse nécessaire pourque les demandes et les besoins spécifiques de chaque État participantpuissent être pris en compte."

Pour l'heure, trois États, le Koweït, le Bahreïn et le Qatar, se sont officiellement associés à l'Initiative.

Cette conférence était organisée conjointement par la DivisionDiplomatie publique de l'OTAN et le Collège de défense de l'OTAN, àRome, où elle s'est déroulée.