Le haut représentant civil de l’OTAN en Afghanistan

  • Mis à jour le: 27 Jan. 2015 16:40

Le haut représentant civil met en œuvre les objectifs politico-militaires de l’Alliance en Afghanistan et représente de façon officielle et publique les responsables politiques de l'OTAN à Kaboul. Il se tient en liaison avec le gouvernement afghan, la société civile, les représentants de la communauté internationale et les pays voisins. Ce poste est occupé actuellement par l'ambassadeur Ismaël Aramaz, qui a pris ses fonctions début janvier 2015.

Travaillant en étroite coopération avec la mission Resolute Support, le haut représentant civil (SCR) est un interlocuteur direct pour la communication entre le théâtre, le siège de l'OTAN et le Conseil de l'Atlantique Nord, principal organe décisionnel de l'Alliance.

Il fournit des avis au Conseil sur les moyens les plus efficaces de garantir la cohérence globale des relations de l'Alliance avec l'Afghanistan ; il lui incombe également de préserver l'image de l'OTAN dans l'opinion publique.

Il se tient en liaison avec les hauts responsables du gouvernement afghan et travaille en coordination avec les représentants de la communauté internationale et avec d'autres organisations internationales actives en Afghanistan, en particulier la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan et l'Union européenne.

Le SCR entretient également des contacts avec les représentants des pays voisins ainsi qu'avec divers acteurs politiques, représentants de la société civile afghane et représentants d'organisations non gouvernementales internationales.

Le SCR est nommé par le secrétaire général de l'OTAN sur une base ad hoc. Son mandat est d'une durée limitée mais peut être renouvelé à la lumière des développements politiques intervenant en Afghanistan. Le poste a été créé en octobre 2003, lorsque l’OTAN a pris la direction de la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan sous mandat de l'ONU.