NATO - North Atlantic Treaty Organization

Comité des plans d'urgence dans le domaine civil (CEPC)

Le Comité des plans d'urgence dans le domaine civil est le principal organe consultatif de l’OTAN pour la protection des populations civiles et l’utilisation des ressources civiles à l’appui des objectifs de l’OTAN.

Les Plans civils d’urgence offrent à l’OTAN des expertises et des capacités civiles essentielles dans les domaines de l’état de préparation face au terrorisme, de la gestion des conséquences, des opérations humanitaires et de réaction en cas de catastrophe, et de la protection des infrastructures critiques.

Le CEPC coordonne la planification dans plusieurs domaines de manière à permettre, s’il y a lieu, un soutien du secteur civil aux opérations militaires de l’Alliance ou un soutien aux autorités nationales dans les situations d’urgence civiles.

Le Comité a par exemple élaboré un plan visant à améliorer l’état de préparation du secteur civil des pays de l’OTAN et des pays partenaires face à des attentats terroristes. En septembre 2011, une équipe d’experts civils s’est rendue en Ukraine pour donner des avis sur les questions liées à l’état de préparation pour le championnat d’Europe de football Euro 2012. Le CEPC soutient aussi le développement de cybercapacités OTAN en mettant à disposition des experts-conseils et en fournissant un soutien à la formation. Le CEPC apporte une aide pour les questions liées à la sécurité énergétique, notamment la protection des infrastructures critiques, en permettant aux pays de partager expériences et meilleures pratiques. Dans le domaine de la défense antimissile, le CEPC s’est intéressé aux questions concernant les conséquences d’une interception sur la protection des populations civiles.

  • Ses tâches et responsabilités principales

    Le CEPC rend compte directement au Conseil de l’Atlantique Nord, principal organe décisionnel de l’OTAN. Il coordonne et oriente les travaux de quatre groupes spécialisés.

    Ces groupes rassemblent des experts des pays et de l’industrie, ainsi que des représentants militaires, qui sont chargés de coordonner les plans d’urgence dans les domaines suivants : protection civile ; transports ; ressources industrielles et communications ; santé publique et ravitaillement/eau. Ils ont pour mission principale d’établir des procédures qui seront appliquées dans des situations de crise.

    L’ensemble des structures des plans civils d’urgence de l’OTAN servent d’interface à de nombreux ministères différents dans une large gamme de secteurs, offrant ainsi un vaste réseau civil allant au delà des interlocuteurs plus traditionnels de l’OTAN dans les ministères des Affaires étrangères et de la Défense.

    Le CEPC supervise également les activités du Centre euro-atlantique de coordination des réactions en cas de catastrophe (EADRCC) au siège de l’OTAN, qui sert d’organe centralisateur pour la coordination des secours entre les pays de l’OTAN et les pays partenaires, et dans les pays où l’OTAN est engagée dans des opérations militaires.

  • Son mode de fonctionnement

    Le CEPC se réunit deux fois par an en session plénière, au niveau des chefs des organisations nationales des plans civils d’urgence des pays de l’OTAN et des pays partenaires.

    Il se réunit en outre chaque semaine en session permanente ; les pays sont alors représentés par leur délégation nationale auprès de l’OTAN. Les réunions ont lieu en alternance avec et sans les pays partenaires.

    Le secrétaire général est le président des sessions plénières, mais en réalité, c’est le secrétaire général adjoint pour les opérations qui en assure la présidence ; les réunions en session permanente sont quant à elles présidées par le secrétaire général adjoint délégué pour la planification, les plans civils d’urgence et les exercices.

  • Son mode de fonctionnement

    Le Comité des plans d'urgence dans le domaine civil a été créé lorsque l’OTAN a mis en place son programme relatif aux plans civils d’urgence dans les années cinquante.

Mis à jour le: 23-Nov-2011 14:49