Le partenariat entre l’OTAN et l’Afghanistan – un engagement au-delà de 2014

  • 12 Apr. 2012
  • |
  • Mis à jour le: 13 Apr. 2012 10:05

S’exprimant à Kaboul, le 12 avril, après des entretiens avec le président Hamid Karzai, le secrétaire général de l’OTAN, M. Anders Fogh Rasmussen, a déclaré que l’Alliance demeure fortement engagée vis-à-vis de l’Afghanistan.

Joint press conference with NATO Secretary General Anders Fogh Rasmussen and President Hamid Karzai of Afghanistan

Le secrétaire général a souligné que la transition, par laquelle l’Afghanistan prendra la direction en matière de sécurité, se poursuit conformément aux prévisions et qu’elle s’achèvera à la fin de 2014: “Un Afghanistan et des Afghans pleinement responsables de leur propre sécurité d’ici la fin de 2014. Le but est toujours le même. Notre calendrier n’est pas modifié. Et notre engagement vis-à-vis de notre partenariat avec le peuple afghan au-delà de 2014 demeure aussi fort ”.

Il existe des raisons d’être optimistes. Grâce à l’appui de la FIAS, les forces de sécurité nationales afghanes se renforcent et deviennent davantage capables de conduire leur missions. Les forces de sécurité afghanes prennent aussi de plus en plus la direction des opérations.

Les forces de sécurité nationales afghanes assurent la direction dans des zones où vit la moitié de la population afghane. Ce rôle directeur sera prochainement élargi, à mesure que la mise en œuvre de la transition s’étendra à l’ensemble du pays.

Nous avons d’excellentes raisons d’avoir confiance en l’avenir,” a déclaré Fogh Rasmussen. “Chaque jour, les forces de sécurité afghanes se renforcent et leurs capacités s’améliorent,” a-t-il dit, ajoutant que “les forces de sécurité afghanes participent à toutes les opérations spéciales de la FIAS , et elles en prennent de plus en plus souvent la direction. Elles ont pris la direction de 40% de l’ensemble des opérations conventionnelles. Elles sont responsables de la sécurité dans des zones où vivent 50% des Afghans. ”

Dans le cadre de la transition, le rôle des forces de la FIAS se réduira progressivement à un rôle de soutien.

Une feuille de route détaillée concernant la prochaine phase de la transition sera examinée au sommet de l’OTAN qui se tiendra à Chicago, au mois de mai. L’engagement à long terme de l’OTAN vis-à-vis de l’Afghanistan après 2014 sera à l’ordre du jour des débats entre les chefs d’État et de gouvernement des pays de l’OTAN et des pays contributeurs à la FIAS.

Notre soutien ne prendra pas fin en 2014. À Chicago, nous nous mettrons d’accord sur la manière dont l’OTAN fournira la formation, l’aide et le soutien dont vos forces de sécurité auront besoin à l’achèvement de la transition,” a déclaré le secrétaire général.

Je veux être très clair: l’OTAN est ici comme partenaire à long terme de l’Afghanistan. Tel est notre message au peuple afghan, aux ennemis de l’Afghanistan, et à ses voisins.”

Au cours de sa visite à Kaboul, M. Fogh Rasmussen  aura aussi des entretiens avec le ministre afghan des Affaires étrangères, M. Rasoul, et avec M. Ashraf Ghani, président de la Commission de coordination de la transition en Afghanistan.